Suisse

16 avril 2018 10:06; Act: 16.04.2018 14:22 Print

Le take away génère trop de détritus: taxe en vue

L'élimination des déchets doit être financée par les pollueurs eux-mêmes, estime une ordonnance actuellement en consultation.

(Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Une faute?

Deux cents millions. C'est la somme vertigineuse que dépensent chaque année les communes pour supprimer «les canettes de soda, les barquettes à emporter et autres emballages de fast-food dans les rues, places et dans les parcs», nous apprend Le Matin dans son édition du jour.

Dans la nouvelle directive de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), la Confédération estime que l'élimination des déchets est du ressort des vendeurs de nourriture à l'emporter, selon le principe du pollueur-payeur. La Migros, premier restaurateur rapide de Suisse, propose d'autres solutions, moins intrusives.

(nxp/20 minutes)