Suisse

03 novembre 2016 11:31; Act: 03.11.2016 11:33 Print

Les caisses de pensions doivent choisir le climat

L'Alliance climatique suisse demande que cessent les investissements dans les énergies fossiles.

storybild

Les investissements dans les énergies fossiles ne sont pas seulement un risque pour le climat, rappellent les activistes. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les caisses de pensions doivent cesser d'investir dans les énergies fossiles, réclame l'Alliance climatique suisse. Elles continuent d'injecter des milliards dans l'industrie du charbon, du pétrole et du gaz, en contradiction totale avec l'accord de Paris sur le climat, dénonce l'organisation écologiste.

Les investissements dans les énergies fossiles ne sont pas seulement un risque pour le climat, mais aussi pour la sécurité de la prévoyance vieillesse, écrit l'Alliance climatique jeudi.

Selon elle, le plus grand levier par lequel la Suisse peut influencer le climat global, est l'argent. Car les épargnes suisses contribuent à ce que la terre se réchauffe encore plus. Les Suisses ont confié près de 767 milliards de francs aux caisses de pension.

Accord en vigueur vendredi

En lançant la campagne «Retraites sans risques», l'Alliance climatique suisse exige que les caisses de pensions renoncent d'ici à cinq ans aux entreprises d'énergie fossile qui n'adaptent pas leurs affaires aux objectifs climatiques de l'accord de Paris, lequel entre en vigueur le 4 novembre.

Certaines caisses de pensions, comme celle de la Confédération PUBLICA, la plus gande de Suisse avec un volume d'investissement de plus de 36 milliards de francs, exclut déjà des portefeuilles d'actions globaux les producteurs de charbon.

Pour marquer le coup, des activistes de l'Alliance climatique installeront dans le courant du mois un grand nuage sale de CO2 dans différentes villes, censé représenter le business des caisses de pensions dans les investissements fossiles.

L'Alliance climatique suisse rassemble 67 organisations actives dans les domaines de l'environnement, du développement, des questions sociales ainsi que la politique et la religion.

(nxp/ats)