Suisse

14 septembre 2017 13:10; Act: 14.09.2017 13:40 Print

Les distributions de corans pas autorisées?

La Conférence des directeurs cantonaux des polices recommande de ne pas permettre de distribuer des corans dans la rue.

storybild

Les cantons soutiennent ainsi la position du Conseil fédéral qui refuse d'interdire la campagne de distribution à l'échelon national. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A défaut d'être interdites, les distributions de corans dans la rue ne devraient pas être autorisées. C'est en tout cas la recommandation adressée aux cantons par le comité directeur de la Conférence des directeurs cantonaux des polices afin de mettre un terme aux activités de la campagne «Lies!».

Un collaborateur de la conférence a confirmé jeudi à l'ats cette information révélée par la Neue Zürcher Zeitung. Les cantons soutiennent ainsi la position du Conseil fédéral qui refuse d'interdire la campagne de distribution à l'échelon national.

Prises isolément, les actions de distribution du Coran ne constituent pas une menace pour la sécurité intérieure ou extérieure de la Suisse, a expliqué le gouvernement la semaine dernière en recommandant le rejet d'une motion UDC appelant à l'interdiction en Suisse de «Lies!» et d'autres organisations poursuivant les mêmes objectifs.

Vecteur de radicalisation

Pour pouvoir interdire «Lies !», il faudrait pouvoir prouver l'existence d'une structure organisationnelle en Suisse. Le Conseil fédéral n'en a pas moins la campagne dans son viseur. Il tient pour probable qu'elle contribue à la radicalisation et au recrutement de djihadistes.

Un nombre important de voyageurs du djihad suisses, présumés ou reconnus, a des liens avec «Lies!». Plusieurs procédures pénales sont en cours. Il est en outre possible d'interdire à certaines personnes de participer à ces actions de «Lies!» si leurs activités constituent une menace concrète ou servent à soutenir le terrorisme.

Le Service de renseignement de la Confédération examine les cas connus de voyageurs du djihad en relation avec «Lies!» et demandera le cas échéant une interdiction d'exercer cette activité. Le Conseil fédéral avait déjà signalé son soutien aux efforts des cantons et des communes déployés pour mettre fin aux actions de rue de «Lies !», notamment en refusant l'autorisation nécessaire.

Il veut revoir dans les meilleurs délais la disposition de la loi sur le renseignement qui l'autorise à interdire une organisation liée au terrorisme ou à l'extrémisme violent.

Selon le Conseil fédéral, le passage qui précise que l?interdiction se fonde sur une décision des Nations unies ou de l?Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe n'est pas clair.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Max le 14.09.2017 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu marre de tout ça

    Le jour où on pourra distribuer des bibles en Arabie Saoudite on verra, mais pour l'instant c'est non. Ils ont des mosquées chez nous, c'est déjà pas mal!

  • Henri Durand le 14.09.2017 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-on en Suisse ?

    J'espère bien que ça sera interdit ! Distribuons plutôt des bouquets d'édelweiss...

  • bady le 14.09.2017 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faiblesses humaine

    bravo car c'est de la propagande sectaires et les gens faibles se font avoir.

Les derniers commentaires

  • Toyet le 17.09.2017 00:23 Report dénoncer ce commentaire

    Fribourg fera exception

    A Fribourg, fille aînée de l'islam, ce sera autorisé vite fait...

  • Freeman le 15.09.2017 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop

    Jéhova, Kabongistes, distributeurs de Coran, quand va-t-on enfin interdire ces sectes ?

  • Henri le 15.09.2017 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fino

    lis ? ah! Même si on lis le coran, ces gens là extremiste ou non vous répondront que vous devez le lire en arabe car vous avez mal lu a cause de la traduction, et que vous ne savez rien d'allah ou de ce livre

  • Sophie Ruffieux le 15.09.2017 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Corans

    Très bonne décision, à faire aussi avec les témoins de Jéhovah qui distribuent aussi des prospectus

  • Jamc le 15.09.2017 00:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que veut dire 'lies'?

    en ce qui me concerne, la version anglaise est celle qui colle le mieux.