Suisse

30 octobre 2017 15:50; Act: 10.11.2017 10:32 Print

Les glaciers ont encore fondu drastiquement

2017 figure parmi les trois années où la fonte des glaciers helvètes a été la plus intense. En cause, un hiver sec puis un été très chaud.

Le glacier du Rhône. Comparaison du 23 septembre 2010 et du 23 juin 2017. (Photos: Simon Oberli, Gletschervergleiche.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

Les glaciers suisses ont perdu 3% de leur volume en un an, soit 1,5 milliard de mètres cubes de glace. Le recul est nettement au-dessus de la moyenne, avertissent les experts.

La fonte de glace enregistrée entre octobre 2016 et septembre 2017 permettrait à chaque ménage du pays de remplir une demi-piscine olympique, d'une longueur de 25 mètres, a annoncé lundi la Commission d'experts réseau de mesures cryosphère de l'Académie des sciences naturelles. La perte de volume est encore plus importante que celle enregistrée durant l'été caniculaire de 2015.

Avec 2003 et 2011, 2017 figure parmi les trois années où la fonte des glaciers a été la plus intense depuis le début des relevés il y a un siècle. Ces données proviennent du bilan de masse de 20 glaciers suisses, soit la différence entre l'accumulation due à la neige et l'ablation due à la fonte.

Hiver court et sans neige

Une des raisons de ce recul presque record est l'hiver dernier bref et pauvre en neige, explique le communiqué: très ensoleillé et chaud, surtout en montagne, le mois de décembre 2016 a été le plus sec et le moins neigeux depuis le début des mesures. Janvier et février 2017 ont également été plus secs que la moyenne.

Autre facteur défavorable aux glaciers, une seconde moitié de mai sèche et très chaude, mais surtout un mois de juin qui se classe au deuxième rang des plus chauds depuis que l'on relève les températures. Des petits glaciers étaient déjà sans neige en juillet. Après un juillet chaud et un mois d'août torride, les températures ont été nettement au-dessous de la moyenne en septembre, ce qui s'est manifesté par de nombreux jours de neige fraîche en montagne. Sans cette couche protectrice, les glaciers auraient perdu encore davantage de leur masse.

Oberland bernois et Valais

Cette fonte au-dessus de la moyenne touche toutes les régions de Suisse, mais les glaciers entre l'ouest de l'Oberland bernois et le Valais ont subi les plus fortes pertes, soit ceux de Tsanfleuron, et de la Plaine Morte ainsi que le Griesgletscher.

Pour eux, l'épaisseur de glace a diminué de 2 à 3 mètres. La plupart des autres glaciers ont eux connu une diminution de 1 à 2 mètres, ce qui est considérable, précisent les scientifiques. Les plus faibles pertes d'épaisseur ont été mesurées au glacier du Rhône et sur des glaciers de la région du Gothard, mais elles sont tout de même encore d'un bon mètre.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Yves Faichaud le 30.10.2017 16:47 Report dénoncer ce commentaire

    MOI, je veux

    MOI, je veux skier, MOI, je veux une grosse voiture, MOI, je veux tout et tout de suite, MOI, je veux la clim, MOI, je veux aller en vacances au bout du monde... MOI, je veux que les glaciers ne reculent pas ! Cherchez l'erreur...

  • Flooo le 30.10.2017 16:12 Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Quand on aura plus de glaciers, l'eau des barrages proviendra d'où ?

  • Pas étonnant le 30.10.2017 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    La fonte continuera

    Encore plus d'avions dans les airs, de cargos sur les mers, de véhicules sur les routes ...

Les derniers commentaires

  • Glacivore le 31.10.2017 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pleine forme

    Cest pas si mal, mon glacier avait un peu dembonpoint. Après un régime, il est fit et dit se sentir en meilleure santé. Heureusement, ses glaces sont toujours aussi bonnes.

  • Filo Dindron le 31.10.2017 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive le réchauffement

    plus il fait chaud et moins on doit chauffer!!! que d'économies d'énergie! ABE

  • Michel Onchaud le 31.10.2017 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Relativisons

    Pour alimenter les glaciers il doit beaucoup neiger, ce qui a évidemment manqué en montagne ces dernières années, mais cela est dû avant tout à un manque de précipitation, car la température en montagne reste tout de même propice à de l'enneigement. Le CO2 n'a rien à voir avec ce léger réchauffement qui s'opère depuis plus de 1000 ans. Arrêtez de vs faire peur! Il y a des cycles et il est bien possible que la tendance nous ramène des années plus froide. Qui peut le dire avec certitude? Personne! Bcp de climatologue ou scientifique ne sont pas d'accord avec le GIEC mais eu on ne les entend pas

    • Senketsu le 31.10.2017 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      @michel Onchaud

      Ces dernières années ? Tu veux dire ces 20 dernières années.

    • Leo le 31.10.2017 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Michel Onchaud

      Tout comme les terroristes. Tout est un complots. Vous avez perdu un proche, c'est juste qu'ils vous trouvaient trop idiot pour ne pas "croire" à un fait établi, vérifié que des très ineduqués remettent en cause, de la même manière que l'église à remis en cause la science au moyen-âge

    • fil goude le 31.10.2017 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Michel Onchaud

      très juste

  • GG le 31.10.2017 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas à cause de nous

    Je vous rappelle juste quil ya un peu près 10000 ans que la terre sortait dune période glacière pour le réchauffement climatique, moi je pense personnellement que nous ne faisons quaccélérer un processus déjà lancé il ya bien longtemps par notre belle Planète.

    • Leo le 31.10.2017 13:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @GG

      Tu l'avoue, on l'accélére.... Donc est est responsable. Accélérer trop, c'est dangereux, autant sur la route qu'avec le réchauffement du climat.... Avec votre logique, on pourrait donc dire que c'est naturel de rouler à 200 en ville. Le moteur est fait naturellement pour ça.

    • Boulet le 31.10.2017 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @GG

      Un meurtrier peut dire pareil. Il a juste accélérer la mort de quelqu'un. C'est pS à cause de lui

  • fab le 31.10.2017 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mangeons moins de viande

    L'élevage industriel intensifie le changement climatique. En prenant des mesures pour limiter l'élevage industriel, nous ne participons pas simplement à une révolution agricole et alimentaire ; nous nous attaquons également à l'un des plus grands défis du monde actuel. https://www.ciwf.fr/impacts-elevage-industriel/environnement/changement-climatique/

    • Senketsu le 31.10.2017 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      @fab

      N'importe quoi ! Arrête, ta propagande vegane n'a rien à voir avec la température.