Sécurité routière

04 décembre 2012 05:00; Act: 04.12.2012 06:25 Print

Les passages pour piétons du pays trop dangereux?

par Francesco Brienza - Cent bandes de sécurité ont été mises sur le grill par le Touring Club Suisse. Verdict: la moitié posent «des problèmes majeurs».

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Près de mille piétons ont été blessés ou tués en 2011 précisément à l’endroit où ils devaient être en sécurité: en Suisse, les passages piétons laissent à désirer. Une centaine d’entre eux ont été testés dans dix villes par le Touring Club (TCS). Parmi les critères retenus figurent la signalisation, la longueur, les marquages, les signaux lumineux, les îlots et le niveau d’entretien. Le verdict est sans appel: la moitié présentent «des lacunes importantes en terme de sécurité». Leur plus gros point faible? Leur visibilité. «Elle est très souvent insuffisante, tant de jour que de nuit», précise Moreno Volpi, porte-parole de l’association.

En Suisse romande, Lausanne et Neuchâtel ont été passées au crible. Pour la première, les bandes de la Place Chauderon font figure de mauvaises élèves, tandis que celles de la Place des Halles s’illustrent pour la seconde.

Les autorités jouent le jeu

La démarche du TCS s’inscrit dans une volonté «d’attirer l’attention des autorités sur leur responsabilité envers les usagers de la route». A Neuchâtel, le message est reçu cinq sur cinq. Le capitaine Alain Saudan, chef de la police de la circulation, s’est dit «ouvert à travailler avec n’importe quel acteur qui permettra d’améliorer la sécurité routière», bien qu’il soit conscient que le risque zéro n’existe pas. Un avis globalement partagé à Lausanne par le municipal des Travaux Olivier Français. Mais pour l’élu, les critères de luminosité du TCS sont «critiquables»...

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • caroline le 04.12.2012 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Regarder avant de traverser!

    Les piétons doivent faire attention et regarder avant de se jeter sur le passage pour piétons comme certains le font ! Cela m'est arrivé que des piétons marchent et tout à coup traversent sans regarder - chacun est quand même un peu responsable de sa vie il me semble, sinon il faudra mettre des barrières partout....

  • Barney le 04.12.2012 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas être pressé

    Ca c'est clair, il y en a une palanquée de passages piétons à Lausanne mal éclairés, mal placés (derrière le bus par exemple), mal indiqués... Quand on pense qu'il leur faut tout ce temps pour arriver à ce constat, c'est assez lamentable tout de même. Mais bon, c'est un premier pas, c'est déjà bien de s'en rendre compte. Mais c'est tellement mieux de placer des radars que d'investir dans des infrastructures sécurisées... Si seulement le fric des radars servait à sécuriser un peu plus les routes....

  • LigneBlanche le 04.12.2012 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    Membres du TCS

    Les passages à piétons sont dangereux , mais comme les membres du TCS s'arrêtent en général dessus, ce qui oblige les piétons à passer n'importe où, le danger devient encore plus grand

Les derniers commentaires

  • Francis le 05.12.2012 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Courtoisie

    Tiens j'ai un un gars hier, il me voit devant le passage piétons, et il commence à ralentir.Moi pas trop fou, je ne sais pas trop s'il m'a vu ou pas (contact visuel, toujours), j'attends pour m'engager, et à quelques mètres du passages (voyant que je n'étais toujours pas engagé), le gus accélère et passe. Mais le commentaire de Dey est très pertinent, je fais pareil que lui d'ailleurs. Et même en étant piéton, je fais en sorte de ne pas m'éterniser en traversant.

  • P.Th le 04.12.2012 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    Sortie des rond-points

    Bonjour ,je n'ai pas lu tous les commentaires. Moi ou je trouve les passages piétons dangereux c'est quand ils sont situé au sortie des ronds-point. Il faut déjà être vigilant avec les voitures qui circulent et ensuite il faut s'arrêter pour les piétons et on est bloqué dans le rond-point ect...... mais svp les conducteurs doivent faire attention mais les piétons aussi soyez plus attentif et indulgent

    • Dey le 04.12.2012 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Passages dangereux - absence de visibilité

      Tout-à-fait d'accord ! Bien souvent, les passages piétons sont dangereux tant pour les véhicules que pour les piétons. 1er exemple : traversée de Vevey en hiver de nuit Ou la rue de la gare à Montreux.... Places de parc, absence de lumière si ce n'est les phares des voitures inverses = impossible d'anticiper et de voir quelqu'un s'élancer sur le passage sauf devant le passage, soit trop tard pour freiner si quelqu'un s'élance sans regarder le trafic....

    • Thierry le 05.12.2012 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      +10000

      Les sorties de rond-point, j'abonde tout à fait en ce sens, c'est extrêmement dangereux.

  • François le 04.12.2012 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours les autres

    C'est drôle mais quand je lis les différents commentaire, c'est toujours la faute des autres. Je suis conducteur de voiture, donc c'est la faute des piétons. Je suis piéton, donc c'est les voitures qui posent problème. Au lieu de critiquer les autres, il faudrait voir quel est le vrai problème. Les piétons? Oui, j'estime que ses gens qui traversent la route sans regarder, la musique dans les oreilles sont des inconscients.Les habitudes de voir les voitures s'arrêter. Les voitures? Tout au-temps responsable quand je vois le nombre de voiture qui ne s'arrête pas à un stop, accélère au feu orange

    • Joseph le 05.12.2012 14:42 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne regarde paaaa... BOUM!

      Oui j'aime bien les gens qui traversent sans regarder, ou ils sont timbrés ou ils ont une confiance absolue en l'automobiliste. C'est sûr que 6 pieds sous terre, ça doit être réconfortant de voir qu'on était dans notre bon droit ^^

  • Dr. Slump le 04.12.2012 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ben mince alors,

    avec tous les impôts qu'on paie, si c'est pas lamentable. On se croirai en France.

  • francis le 04.12.2012 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Mentalité suisse

    Commentaire qui a été censuré à la mode de Staline après publication, car heurtant la sensibilité des pauvres petits-suisses : Et hop, voici le sujet d'importance capitale du jour pour les suisses qui aiment se plaindre la bouche pleine. Quelle mentalité... A part vous plaindre de vivre dans le luxe sur le dos des autres pays, vous savez faire quelque chose ?

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch