Suisse

04 octobre 2017 10:14; Act: 04.10.2017 12:42 Print

Les plus riches pourraient passer à la caisse

La Jeunesse socialiste veut mettre à contribution les 1% des plus fortunés. Près de 5 à 10 milliards de francs pourraient être redistribués.

Une faute?

Près de 5 à 10 milliards de francs pourraient être redistribués aux petits et moyens revenus. La Jeunesse socialiste veut mettre à contribution les 1% des Suisses les plus riches. Elle a lancé la campagne pour son initiative 99% par un «happening» mercredi à Berne.

La Jeunesse socialiste (JS) avait déjà tenté la veille de camper devant la maison de Magdalena Martullo-Blocher - pour lui faire rendre ses millions de dividendes qui ne sont imposés qu'à 60%, selon Tamara Funiciello. Sur la Place fédérale, la présidente de la JS était entourée de 98 autres personnes attablées en ligne.

Parmi ces «représentants de la population» figuraient aussi des politiciens comme le conseiller national Samuel Bendahan (PS/VD) ou la conseillère municipale genevoise socialiste Olga Baranova ainsi qu'un pasteur qui a cité l'Evangile en soutien à l'initiative.

Dans leur viseur, l'élite des plus riches qui ne tirent leur profit que de revenus du capital alors que 99% de la population trime. «Il est inacceptable que des gens doivent travailler tous les jours afin d'obtenir un revenu là où d'autres n'ont pas à lever le petit doigt pour se retrouver à baigner dans l'argent», a lancé Tamara Funiciello.

Imposer à 150%

Pour assurer une meilleure redistribution des richesses, l'initiative populaire «Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital» vise à imposer à 150% les parts du revenu du capital supérieures à un montant défini par la loi.

Les intérêts et dividendes ainsi que les revenus nets provenant des loyers seraient par exemple concernés. Pas question en revanche de taxer davantage les pensions du deuxième et du troisième pilier. Pour éviter de s'en prendre aux petits épargnants, les initiants proposent de fixer le seuil à partir duquel l'imposition plus forte prévaut à 100'000 francs.

Par exemple, si une personne détient 5,1 millions de revenus du capital imposable, on retirerait d'abord les 100'000 francs. Les 5 millions restants seraient multipliés par 1,5, soit un total de 7,5 millions. Au final, la personne devrait être imposée sur 7,6 millions et non plus 5,1 millions.

Redistribuer

Des recettes supplémentaires de 5 à 10 milliards de francs pourraient être retirées par l'Etat. Elles serviraient à réduire l'imposition des personnes disposant de petits ou moyens revenus du travail ou à des paiements de transfert en faveur de la prospérité sociale.

Il s'agirait par exemple de faire bénéficier ces classes sociales de l'exemption des primes maladie ou d'un coup de pouce pour payer les crèches ou les soins fournis par Spitex.

«L'argent ne travaille pas»

La Jeunesse socialiste défend son action sous le slogan «l'argent ne travaille pas, nous oui». Les riches sont de plus en plus riches. En 2013, les personnes de la classe la plus élevée possédaient 485 milliards de francs.

«Des propriétaires immobiliers touchent des milliers de francs sans avoir fait quoi que ce soit pour le mériter. Des actionnaires majoritaires perçoivent des dividendes et gagnent des fortunes sans jamais devoir travailler à cette fin», s'est indignée Yvonne Apiyo Brändle Amolo, médiatrice culturelle.

Et pendant ce temps, l'enseignante, le jardinier, l'agente de train, l'infirmier ou la boulangère se demande comment boucler ses fins de mois, comment faire garder son enfant, comment payer ses primes d'assurance maladie et si elle recevra une rente décente, a poursuivi la présidente de la JS.

Selon Samuel Bendahan, la richesse créée sans travail mais souvent grâce à la collectivité doit profiter à tous. L'initiative se veut aussi un outil de lutte contre la concurrence fiscale menée par la Suisse et accusée de vider les caisses de l'Etat au détriment de la formation, de la santé ou de la sécurité.

Soutiens du PS

La Jeunesse socialiste peut compter sur l'appui d'autres politiciens de gauche. Le président du PS Christian Levrat est ainsi membre du comité d'initiative tout comme, autre Romand, le conseiller national Mathias Reynard (PS/VS).

Ils partagent avec Tamara Funiciello leur opposition victorieuse contre la 3e réforme de l'imposition des entreprises. La présidente de la JS a aussi cité mercredi l'échec de la réforme de la prévoyance vieillesse parmi les succès motivant sa poursuite de l'offensive.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • monsieur patate le 04.10.2017 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    problème récurrent

    Comme souvent le fond de l'idée est bonne. Je suis clairement pour imposer plus les personnes qui tirent leur revenu d'investissement, c'est à dire en ne faisant rien et particulièrement les dividendes et l'immobilier (Banque et assurance maladie) sont concernées) . Mais à nouveau cette bonne idée est mal appliquée. 100'000 c'est clairement trop bas. Il y a énormément de gens qui ont bossé dur toute leur vie, en commençant jeune à acheter un appartement, puis le revendre et ainsi de suite et qui atteignent ce niveau de revenu en fin de carrière. Ces gens ont pris des risques et ont bossé toute leur vie pour avoir ce niveau de vie. En plus si le but est de toucher au 1% les plus riches c'est plutôt entre 1 et 5 million qu'il faudrait mettre. Ce référendum ne passera jamais car 100'000 est bien trop bas. A force d'en vouloir trop, on n'obtient rien du tout.

  • jps@jpnet.ch le 04.10.2017 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    facile

    pour les riches pas de problème ils demenageront .très facile de créer de nouveaux impôts plus difficile de gérer l argent du contribuable avec pragmatisme et scrupule. le social à tous vent va tuer notre pays

  • Doudou le 04.10.2017 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Socialisme ?

    Les jeunes socialistes confondent socialisme et communisme... Arrêtons le nivellement par le bas svpl.

Les derniers commentaires

  • Jean Jacques le 05.10.2017 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop de moutons...

    Ce qui m'étonne c'est le nombre de gens ici endoctrinés par ce libéralisme qui détruit tout et creusent des inégalités. Et le pire ce sont ces gens qui défendent le système alors qu'ils sont du mauvais côté de la barrière et qui ne font pas parti des 1% les plus riche qui domine mais bien des 99% de moutons...

  • morgan le 05.10.2017 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Système

    Pas le moment de gagner des millions à l'euromillion avec ce nouveau système. On risquerait de n'avoir plus que des miettes.

  • le calcul le 05.10.2017 07:32 Report dénoncer ce commentaire

    50% d'impôts

    Calcul des impôts à payer pour: Revenu de la fortune: 100000.- CHf. Fortune 3'500'000.- CHf., célibataire, Lausanne. Impôts à verser: 49'836.- CHf. référence: site officiel du canton de Vaud pour calculer les impôts

  • Swissrelief le 04.10.2017 20:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème n'est pas là

    Chers et chères socialistes, c'est oublier un peu vite que ces sales riches - que vous haïssez - payent déjà la plupart de vos impôts ne vous déplaise. Une suggestion; et si un jour vous vous décidiez à utiliser votre énergie pour produire au moins autant que vous coûtez au lieu de systématiquement vouloir couper la branche sur laquelle vous êtes assis? Peut-être n'en êtes vous simplement pas capables !? N'oubliez pas la main qui vous nourrit (déjà depuis longtemps) !

    • Jean Jacques le 05.10.2017 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Swissrelief

      Si ils paient autant d'impôts que ça, comment se fait-il qu'ils continuent d'accumuler encore et encore plus de richesse, qu'il détiennent de plus en plus d'argent?!

  • Friedrich Gerboden le 04.10.2017 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention à eux pour les élections

    Je sent que le PS va se prendre une claque lors des prochaines élections la dernière votation pas bon pour eux et avec lannonce de laugmentation des caisses maladies pas bon non plus et tant mieux pour nous dailleurs

    • Jean Jacques le 05.10.2017 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Friedrich Gerboden

      Vous plaisantez?! Les coûts de la santé explose à cause de ce libéralisme poussé à son paroxysme! C'est entièrement la faute des libéraux! Une caisse unique aurait permis de réduire les coûts