Fédérales 2015

12 septembre 2015 14:39; Act: 12.09.2015 16:06 Print

Martin Schulz loue la Suisse

Le président du Parlement européen était l'invité du Parti socialiste samedi à Turgi (AG). S'exprimant sur les relations entre Berne et Bruxelles, Martin Schulz s'est dit optimiste.

storybild

Martin Schulz était l'invité du Parti socialiste suisse (PS) à Turgi. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

Martin Schulz a adressé des éloges à la Suisse et sa social-démocratie samedi à Turgi (AG), où il était l'invité du Parti socialiste suisse (PS).

Face à ses camarades, le socialiste allemand a évoqué «un PS fier», se battant depuis plus de 125 ans pour une Suisse ouverte et solidaire, qui regarde courageusement l'avenir et fait preuve de dynamisme. Il a cité comme exemples l'égalité salariale entre hommes et femmes et les pensions versées aux personnes âgées.

A propos de la crise des migrants, Martin Schulz a regretté que malgré les images terribles qui nous parviennent, il y a encore en Europe des politiciens qui érigent des clôtures et s'isolent. «Les réfugiés viennent en Europe parce qu'ils attendent solidarité, humanité et liberté. Des valeurs qui sont celles de la social-démocratie».

Selon lui, nombre de pays européens devraient s'inspirer de la politique d'asile de Simonetta Sommaruga, qui est soutenue par une bonne partie de la population. Les fauteurs de troubles populistes et autres extrémistes de droite ne sauraient être tolérés, au risque que l'islamophobie n'imprègne la société.

Exemple suisse

Evoquant les relations entre la Suisse et l'UE depuis le vote du 9 février 2014 contre l'immigration de masse, le socialiste allemand a estimé que l'Union se trouvait dans une situation compliquée. La libre circulation des personnes est en effet ancrée dans les accords passés avec Berne.

Mais la Suisse est une démocratie, avec ses droits populaires. Or ceux-ci ne sont pas compatibles avec les exigences de l'UE. Toutefois, Martin Schulz estime que des solutions pourraient être trouvées entre Berne et Bruxelles, moyennant un rapprochement et certains compromis.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kurt Sempach le 12.09.2015 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie et UE

    Dernier paragraphe : "la Suisse est une démocratie, avec ses droits populaires. Or, ceux-ci ne sont guère compatible avec l'UE"... Ca choque personne, ce totalitarisme !? Je préfère une Suisse "isolée", un peu plus économiquement "pauvre" mais libérée des Diktat de Bruxelles plutôt que d'être muselé par ces bureaucrates aux tendances bolcheviques. Non à l'UE !!!

  • Don le 12.09.2015 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??!

    Une démocratie ? La Suisse se prostitue a l'UE a cause du PS

  • Luc favre le 12.09.2015 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fin du ps

    Au bûcher!!

Les derniers commentaires

  • Max le 13.09.2015 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'histoire se répète

    L'Allemagne ferme ses frontières, les Russes posent leurs Antonov en Syrie et Merkel avoue que la "méchante" Russie est un partenaire incontournable dans le lutte contre les jiadhiste, le chef d'Alqua Ida exporte les jiadhiste à tuer les occidentaux....sacré revirement des allemands en 24h ! Et les terroristes qui veulent passer par pur hazard à l'action en même temps que des centaines milliers de gens transitent chez nous ? Qu'est ce qui a fait peur à Mme Merkel ? Je sais par pour vous mais je trouve que ça pue très fort....

    • Calamine le 13.09.2015 20:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Max C'est pas trop tôt !

      L'Allemagne devenue l'Eldorado à souhait de ces migrants, tous bords confondus, a compris qu'elle est devenue la passoire idéale et de par son naïveté et son humanité exemplaires a mis en péril sa souveraineté et celle des autres pays européens. Ne pas oublier l'histoire ô combien mémorable du "Cheval de Troie" !

  • Lexou le 13.09.2015 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excuses

    Excusé moi ... Je viens de voir que vous avez passé mon commentaire... Je n'ai pas fait attention car le nom n'était pas complet ... Avec toutes mes excuses ..,

  • Lexou le 13.09.2015 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Journalisme... Vous dites

    Un grand merci pour votre censure Ce qui confirme que nos médias les vérités ..... C'est tabou.,,

  • pierre le 13.09.2015 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    le socialo-bobo martin Schlz

    Martin Schulz , socialiste , humaniste, immigrationiste, internationaliste, angélique prépare le désastre à venir pour son pays et pour l'Europe. Les Suisses sont les seuls en Europe à avoir la lucidité et le bon sens pour essayer de garder leur pays en état. Voter à gauche, c'est participer à la dilution de son pays qui deviendra multiculturel, multiethnique, multiconfessionnel, communautariste avec un métissage forcé, conflictuel , violent etc... Ce changement de société pour les socialistes, les écolos, c'est la modernité, la prospérité etc... une utopie, un suicide .

  • Cv le 13.09.2015 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cv

    Un vote à été fait il faut le respecter ! Arrete d aller contre les idée du peuple