Suisse

13 septembre 2017 21:28; Act: 13.09.2017 22:01 Print

Mystérieuse disparition d'une artiste aux Grisons

Plus personne n'a vu Tracy Splinter, une slameuse sud-africaine, depuis un an. Elle a été aperçue pour la dernière fois à Vals (GR). Ses parents ont alerté la police et engagé un détective privé.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Les parents de Tracy vont très mal. Ils sont désespérés», raconte mercredi à «20 Minuten» Reinhard Knapp, ancien commissaire de police allemand reconverti en détective privé. Il a été contacté en juillet de cette année par les parents de Tracy, une sud-africaine de 45 ans connue dans le milieu du slam. Ils lui ont demandé de découvrir comment allait leur fille. Selon Reinhard Knapp, les parents n'ont plus eu de contacts avec la quadragénaire depuis un long moment. «Ils voulaient juste savoir ce qu'il se passe et si elle va bien.»

Mais rapidement, sa recherche a pris une tournure dramatique. Le détective a en effet découvert que plus personne n'avait vu Tracy depuis septembre 2016 et qu'il n'y a eu aucune fluctuation sur les comptes en banque de l'artiste depuis cette période-là. Ses parents ont signalé la disparition de leur fille à la police allemande en août de cette année.

«Nous savons qu'elle logeait dans les hôtels Alpina et Schnider»

Selon la «Südostschweiz», la mystérieuse histoire autour de la disparition de la quadragénaire commence à Barsinghausen, près de Hannovre, en Allemagne. C'est dans cette localité que la chanteuse de slam enregistrait jusqu'en juillet 2016. Un mois plus tard, elle a été aperçue à Vals (GR).

«Nous savons qu'elle logeait dans les hôtels Alpina et Schnider», explique Reinhard Knapp, précisant qu'elle a payé les nuitées en cash. En septembre 2016, Tracy a voulu prendre une chambre dans l'hôtel de luxe 7132, également situé à Vals. Comme sa carte de crédit n'avait pas fonctionné, elle avait tenté de payer en cash. Mais comme cela n'avait pas fonctionné non plus, pour des raisons que l'on ignore, elle avait quitté l'établissement, énervée. C'est depuis ce jour-là que les comptes de l'artiste n'ont plus bougé.

Personne ne reconnaît la quadragénaire

Le 29 septembre, des passants ont retrouvé les bagages de la quadragénaire à un arrêt de bus situé juste devant l'hôtel 7132. «Il y avait une valise à roulettes avec des habits à l'intérieur, un sac à dos, un ordinateur portable, un appareil photo, un téléphone portable et des documents personnels», explique le détective. Une carte de Coire (GR), sur laquelle elle avait marqué au stylo un magasin asiatique, se trouvait également dans ses affaires.

Reinhard Knapp s'est rendu en juillet de cette année à Vals et à Coire. Il y a montré une photo de la disparue à plusieurs passants, mais personne ne l'a reconnue.

Appel aux médias

Contactée par «20 Minuten», la police cantonale grisonne confirme avoir connaissance de l'affaire. Elle avait ouvert une enquête après la découverte des affaires de la Sud-Africaine. L'enquête infructueuse a finalement été fermée en automne 2016, exlique le porte-parole Roman Rüegg.

En contactant les médias, le détective allemand espère récolter des indices qui lui permettront peut-être de retrouver Tracy. «J'espère pouvoir dire un jour à ses parents qu'elle va bien.»

Toute personne ayant des informations sur la quadragénaire est priée de contacter la police grisonne au 081 257 71 11.

(taw/ofu)