Votations du 24 septembre

13 septembre 2017 07:01; Act: 13.09.2017 07:11 Print

Opposants et partisans au coude-à-coude pour l'AVS

A une dizaine de jours des prochaines votations fédérales, 48% des Suisses comptent accepter la réforme de la Prévoyance 2020 et 49% souhaitent la rejeter, révèle la 3e vague du sondage Tamedia.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le suspens sera à son comble, le 24 septembre prochain. Du moins, en ce qui concerne la réforme du système de prévoyance vieillesse. Selon la dernière vague du sondage Tamedia, éditeur de «20 minutes», opposants (49%) et sympathisants (48%) se retrouvent presque sur un pied d'égalité pour la réforme en elle-même. Ces taux n'ont quasiment pas évolué par rapport à la 2e vague du sondage. Le résultat est plus net concernant la deuxième partie du paquet, soit l'augmentation de la TVA en faveur de l'AVS. Un peu plus de la moitié des votants (51%) soutiennent actuellement l'objet. Le camp des non se monte à 46%.

Différence entre la droite et la gauche

Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen notent que c'est avant tout la différence entre la droite et la gauche qui influe sur les intentions de vote. En effet, les électeurs des socialistes (77% de oui) et des Verts (71% de oui) soutiennent la réforme de la Prévoyance 2020 bien davantage que ceux de l'UDC (18% de oui) et du PLR (45% de oui). Des taux plus ou moins similaires sont à constater pour l'augmentation de la TVA en faveur de l'AVS: 78% des sympathisants du PS et 70% des Verts comptent accepter cet objet contre seulement 21% des électeurs du parti agrarien et 41% des radicaux.

AVS: les hommes plus favorables que les femmes

Le sondage révèle par ailleurs que le soutien aux deux objets sur la prévoyance vieillesse est plus important chez les hommes que chez les femmes: 55% des votants souhaitent accepter l'augmentation de la TVA. Les votantes, elles, sont seulement 47% à vouloir glisser un oui dans l'urne. Les proportions sont quasi-similaires pour la réforme de la Prévoyance 2020: 52% de oui chez les hommes et 43% de oui chez les femmes.

Une troisième tendance se cristallise: plus les votants sont âgés, plus leur approbation aux deux objets est grande.

En revanche, les disparités relevées au niveau des régions linguistiques ne sont pas pertinentes d'un point de vue statistique, précisent les deux politologues. Le camp des oui et des non est ainsi bien équilibré en Suisse romande, au Tessin et en Suisse alémanique.

Les deux objets sont liés

La vaste réforme du système de prévoyance vieillesse, élaborée par Berne, prévoit notamment de faire travailler les femmes jusqu'à 65 ans au lieu de 64 ans actuellement. Le projet prévoit aussi le relèvement de la TVA de 0,6 point en deux étapes dès 2018. Si un seul des deux objets n’est pas accepté, c’est tout le projet qui tombe à l’eau.

L'objet sur la sécurité alimentaire devrait être accepté

Contrairement à l'AVS, le sort de l'objet sur la sécurité alimentaire semble d'ores et déjà décidé: 67% des Suisses ont l'intention d'accepter l'arrêté fédéral qui vise une modification de la Constitution pour assurer l'approvisionnement de la Suisse en prenant en compte l'ensemble de la chaîne de production des denrées, du champ à l'assiette. Lors des deux derniers sondages, ce taux s'élevait à 63% (2e vague) et 53% (1ère vague).

Quelques informations sur le sondage

La 3e vague du sondage en ligne a été réalisée entre le 7 et 8 septembre sur les sites des différents titres de Tamedia. Pas moins de 11'921 personnes issues de toute la Suisse y ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 1,3%.


(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sheila Diarhée le 13.09.2017 07:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travaillons jusqu'à 99 ans

    Mais ouiiiiii c'est une excellente idee. Travaillons jusqu'à 90 ans. (C'était ironique donc) Tu me diras on sera sûrement obligé au vu des cloches qu'on a dans notre société qui vivent à notre crochet...

  • DJC le 13.09.2017 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Suisses savent compter

    Si on m'explique comment je peux gagner plus à la retraite avec une baisse du taux de conversion , je voterai pour....... mais tous mes calculs prouvent le contraire . Les. Fr. 840.- de plus pour l AVS ne couvre pas les 2500.- de baisse de revenu. Merci de votre réponse M.Berset !

  • Cookie le 13.09.2017 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai changé d'avis

    Prête à accepter cette réforme, j'ai changé d'avis. En effet, bien que les 70.- de rentes supplémentaires non-accessibles aux retraités actuels soient justifiés par le fait que leur taux de conversion ne changera pas, on m'a fait remarquer que l'augmentation de la TVA ne les épargnerait pas. Ils seront donc bel et bien lésés en cas d'acceptation. Je voterai donc non.

Les derniers commentaires

  • ptit rapporteur le 14.09.2017 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a méditer

    je pense que le pire dans tout cela c est de constater que nos politiques de Berne n ont rien anticipé. le baby boum date des années après guerre soit il y a plus de 70 ans!! Voilà ce qui se passe quand on regarde pas plus loin que le bout de son nez. Aujourd hui on le paye

  • Citoyen le 14.09.2017 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déconnexion

    Faut arrêter de dire que c'est un bon compromis. On baisse le taux de conversion de 6.8 à 6 pour, on augmente la TVA et on veut nous faire croire que 70chf par mois compenserons ce manque à gagner. Le trou de l'avs ne sera pas résorbé. Et nos grasouillets d élus toucheront toujours des rentes à vie, on souhaite même faire passer le budget de l'armée à 9mia par année quand on sait que le trou de l'avs est 7mia. On voit carrément qu'il n'y a aucune volonté de la confédération de renflouer l'avs. Quand ils décideront enfin de mettre fin aux privilèges et mettre la priorité du budget sur ce qui concernent la population (santé, logement et avs)

  • Sylkel le 13.09.2017 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Expliquez-moi

    expliquez-moi (c'est la troisième fois que j'écris ce message et que le modérateur le passé à la trappe !), expliquez-moi comment les résultats peuvent être aussi serrés quand on lit tous les commentaires négatifs au sujet de cette initiative ? Manipulation de l'opinion publique ?

    • Toutsimple le 13.09.2017 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sylkel

      Parce que les Suisses-allemands sont plus nombreux que nous....

  • Vends ta maison le 13.09.2017 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Continuez à nous prendre pour des pommes

    Les 70 francs d'augmentation vont partir dans la nouvelle trouvaille du conseil des Etats qui après les épluchures de pommes n'ont rien trouvé de mieux que de vider un peu plus le portemonnaie des citoyens: "Le Conseil des Etats a maintenu sa décision de permettre aux producteurs d'électricité de répercuter tous leurs coûts de production sur les Suisses." A mon avis les 70 francs mensuels vont y passer en entier. Quand chacun arrivera à zéro, ils auront encore la solution de mettre chaque citoyen en acte de défauts de bien car on ne pourra plus rien payer. Comme ça ils récupéreront les maisons

  • jeudi le 13.09.2017 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est NON

    Nos élus, trouvent toujours l'argent pour s'octroyer privilèges et retraite dorée et ne reculent devant aucuns sacrifices du peuple Suisse qui eux peuvent bien ce serrer la ceinture.. vite ajoutons encore quelques trous en plus à cette foutue ceinture...