Suisse

30 avril 2018 17:15; Act: 30.04.2018 17:17 Print

Plus de 800 délits dans des foyers de requérants

Les centres d'hébergement ont été le théâtre de plus de 800 délits en 2017. Les agressions sexuelles n'ont jamais été aussi nombreuses.

storybild
Une faute?

Plus de 800 délits ont été commis dans des centres d'hébergement de migrants en 2017. Les infractions d'ordre sexuel ont fortement augmenté, passant de 20 à 33 cas en l'espace d'un an, un chiffre record depuis 2009.

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a confirmé lundi à l'ats ces chiffres révélés par la SonntagsZeitung et Le Matin. Les 813 délits commis l'an dernier sont loin des 1413 cas recensés en 2012, mais nettement plus que pour les années 2014 et 2015, qui ne dépassaient pas les 600 infractions annuelles.

Les agressions sexuelles n'ont jamais été aussi nombreuses. Sur les 33 cas dénoncés figurent huit viols et six abus sur des enfants. Un chiffre qui serait très en-deçà de la réalité, selon Matthis Schick, cadre à l'hôpital universitaire de Zurich, cité dans les deux journaux.

L'an dernier, les autorités ont enregistré un meurtre et trois tentatives d'homicide dans les foyers de migrants, des chiffres stables par rapport aux années précédentes.

Les lésions corporelles graves (13) restent également à un niveau stable, alors que les lésions corporelles simples sont en net recul (67 contre 118 en 2016). Les infractions contre le patrimoine sont en léger recul (165 contre 179).

Les infractions commises dans les centres de requérants d'asile représentent cependant une infime partie de tous les délits enregistrés en Suisse par les autorités pénales. En 2016, cela représentait 0,2% du total, a précisé l'OFS. Les données de deux cantons manquent en outre aux statistiques.

(nxp/ats)