Suisse

21 avril 2017 19:22; Act: 21.04.2017 19:22 Print

Possibles conflits d'intérêts au sein du DDPS

Le rapport commandé par Guy Parmelin révèle plusieurs problèmes au sein du Département fédéral de la défense.

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

Un examen interne des activités annexes de 182 cadres supérieurs du Département fédéral de la défense (DDPS) a mis au jour de possibles conflits d'intérêts. Le chef du département Guy Parmelin a pris les choses en main dès l'achèvement du rapport.

«On a parlé avec les personnes concernées, analysé la situation de manière plus approfondie et pris des mesures», a dit vendredi Renato Kalbermatten, porte-parole du DDPS, à la radio publique alémanique SRF. «On a soit autorisé ces activités annexes, soit conseillé aux personnes concernées d'y renoncer.»

Dans un cas particulier, le rapport a révélé qu'un cadre du DDPS a accepté un siège au conseil d'administration d'une entreprise à laquelle le DDPS passe des commandes. Cette personne n'a certes rien fait de faux, a relevé M. Kalbermatten, mais il a été décidé que ce mandat présentait un potentiel de conflit. Une négociation a donc eu lieu et le collaborateur concerné s'est retiré du conseil d'administration.

Entre-temps, le DDPS a pris toute une série de mesures visant à éviter à l'avenir des conflits d'intérêts, a poursuivi le porte-parole. Le département a lancé une campagne de sensibilisation et rendu ses collaborateurs attentifs aux risques que de telles activités annexes présentent.

(nxp/ats)