Suisse

07 décembre 2017 10:31; Act: 07.12.2017 12:22 Print

Quels politiciens votent le plus à droite ou à gauche?

par Christine Talos - Le classement 2017 des parlementaires révèle leur positionnement sur l'échiquier politique à Berne.

storybild

Les parlementaires romands les plus à gauche et les plus à droite sont les Vaudois Samuel Bendahan (PS) et Michaël Buffat (UDC). (Photo: Keystone)

Une faute?

Qui sont les parlementaires qui votent le plus à gauche de l'échiquier politique et lesquels sont le plus à droite? Pour répondre à cette question, Le Temps et la Neue Zuercher Zeitung publient ce jeudi leur traditionnelle enquête sur le rating des politiciens à Berne. Et il ressort de ce classement 2017 que les partis votent de manière toujours plus homogène.

Selon les deux journaux, ce nouveau rating, établi par l'institut zurichois Sotomo, montre pour la première fois une très grande cohésion interne au PLR et en particulier au PDC. Les démocrates-chrétiens votent en effet de manière beaucoup plus compacte que par le passé et il n'y a que 12% de voix discordantes au sein du parti, contre 15% au sein du PLR, précisent les journaux. Deux partis dont les lignes politiques restent stables, contrairement au PS et à l'UDC dont le glissement à gauche et à droite se confirme. On note également chez les Verts libéraux que le PBD une légère tendance vers la gauche.

Un Bernois le plus à droite du Parlement

Quant aux positions des parlementaires au sein de leur parti, le classement 2017 montre que pour la première fois depuis 12 ans, ce n'est pas un Schwyzois qui est le plus à droite de l'UDC. C'est l'UDC bernois Erich Hess qui occupe désormais cette position, devançant de peu les Schwyzois Pirmin Schwander et Marcel Dettling. Les positions les plus à gauche à l'UDC sont détenues par deux Tessinois, Roberta Pantani et Lorenzo Quadri, juste devant le Vaudois Jean-Pierre Grin. Quant au Romand le plus à droite, il s'agit d'un autre Vaudois, Michaël Buffat, nouvel élu à la vice-présidence du groupe parlementaire de l'UDC.

Au sein du PLR, le parlementaire dont les positions sont les plus à gauche est une femme, en l'occurrence la Bernoise Christa Markwalder. Elle devance une poignée de parlementaires romands qui sont tous dans un mouchoir de poche, soit le Vaudois Laurent Wherli, le Genevois Hugues Hiltpold, le Fribourgois Jacques Bourgeois ou encore les Vaudois Frédéric Borloz et Isabelle Moret. A l'autre bout de l'échelle, les dix premiers sont tous alémaniques, la palme revenant à l'Argovien Thierry Burkart.

Un Vaudois le plus à gauche des Romands

A gauche, du côté du PS, la politicienne la plus à gauche est la Bâloise Silvia Schenker, suivie de près par le nouvel élu, le Vaudois Samuel Bendahan. Quant aux plus libéraux des socialistes, on remarque la seconde position de la Vaudoise Rebecca Ruiz, juste derrière Chantal Galladé. Chez les Verts, la plus à gauche est la Genevoise Lisa Mazzone. Elle devance même le popiste Denis de la Reussille.

Enfin, au PDC, c'est la Bernoise Marianne Streiff-Feller qui a les positions les plus à gauche. On remarque la 4e place du Fribourgeois et président du Conseil national Dominique de Buman. A l'autre bout de l'échiquier, c'est le président du parti Gerhard Pfister qui est le plus à droite.

A noter encore que le classement 2017 montre également les absences des parlementaires. Et le champion de l'absentéisme est l'UDC zurichois et patron de la Weltwoche Roger Köppel. En revanche, la palme de la plus grande assiduité aux séances et votes revient à l'UDC Magdalena Martullo-Blocher, qui frise même le record, selon Le Temps et la NZZ.

(nxp)