Prévoyance

18 septembre 2017 11:27; Act: 18.09.2017 14:45 Print

Retraités suisses moins bien lotis que leurs voisins

par Pauline Rumpf - Par rapport au reste de l'Europe, les Suisses reçoivent des primes élevées, mais leur pouvoir d'achat plonge une fois pondéré. L'âge de la retraite est toutefois plus bas que dans certains pays voisins.

storybild

(Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses vont se prononcer dans moins d'un mois sur la réforme de leur retraite. Au coeur du débat, son financement, mais aussi les montants versés et l'âge d'accès aux rentes vieillesse. Et dans les autres pays européens, qu'en est-il? Les personnes âgées sont-elles mieux ou moins bien loties qu'en Suisse? «20 Minuten» a tenté d'y répondre.

Âge de la retraite moyen

En Suisse, officiellement et avant le 24 septembre prochain, les hommes partent à la retraite à 65 ans, tandis que les femmes s'arrêtent à 64 ans. Selon les chiffres de l'OCDE, l'âge effectif est cependant plus élevé, en moyenne 66,3 pour les hommes et 64,5 pour les femmes. La situation de notre petit pays est dans la moyenne européenne, et si la plupart de nos voisins travaillent moins longtemps, officiellement ou effectivement, d'autres réforment actuellement leur système pour repousser le départ.

Les Français peuvent partir dès 62 ans, moyennant 41 ans de cotisation, ou dès 67 ans. Pourtant, l'âge effectif se situe entre 59 et 60 ans pour hommes et femmes. En Autriche, c'est 65 ans qu'il faut atteindre, mais l'âge réel de départ se trouve à 62,2 pour les hommes et 60,2 pour les femmes.

En Allemagne, un départ à 67 ans sera bientôt une réalité, alors qu'il se situe pour l'instant officiellement à 65,5 ans, et de fait à 62,7 ans, les deux genres confondus. En Italie, c'est à 67 ans que s'obtiendra la retraite dès 2021, avec une flexibilité accrue proposée par un système privé. Le départ réel s'effectue pour l'instant peu après 61 ans pour hommes et femmes. Les Portugais vont également rejoindre le seuil de 67 ans, actuellement fixé à 66 ans. L'âge réel est déjà à 67 ans pour les hommes, et 66,2 pour les femmes.

Rentes réelles plus basses

La rente moyenne annuelle en Suisse se situe à 22'844 francs par habitant, soit plus que dans les pays voisins. Cependant, une fois pondérée par le pouvoir d'achat réel, cette somme ne représente plus que 14'657 francs. C'est donc moins que dans la plupart de nos pays limitrophes.

En Allemagne, la rente moyenne par personne est de 15'549 francs, soit 15'195 francs une fois pondérée. Les Italiens reçoivent, eux, 17'836 francs qui représentent 17'282 francs effectifs. Les rentes françaises se montent à 18'717 francs par an, soit 17'372 francs pondérées.

Les champions sont les Autrichiens, qui perçoivent 22'791 francs par an en moyenne, soit 20'790 francs réels en terme de pouvoir d'achat. De l'autre côté du spectre, on trouve le Portugal, qui verse en moyenne 10'357 francs par an à ses retraités, soit 12'903 francs effectifs.

Précarité des aînés

En comparant les montants versés aux retraités par rapport au niveau de vie du reste de la population, force est de constater que les Helvètes semblent mal lotis. En effet, 23,4% des personnes âgées reçoivent moins de la moitié du salaire moyen suisse. Précisons toutefois que ce chiffre ne tient pas compte du troisième pilier de la prévoyance, c'est-à-dire sa facette facultative et volontaire, ni de la fortune personnelle de chacun.

A titre de comparaison, la proportion de personnes âgées considérées comme pauvres ailleurs en Europe est de 9,4% en Allemagne et en Italie, de 11,4% en Autriche, de 8,1% au Portugal. Tout en bas de la liste, la France ne compte que 3,8% de personnes âgées recevant moins de la moitié du salaire moyen du pays.