Suisse

08 mars 2018 13:20; Act: 08.03.2018 14:21 Print

Salves de motions sur La Poste au National

La Chambre du peuple réclame une distribution assurée du courrier jusqu'à 12h30 et une interdiction de délocalisation d'emplois.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

La pression parlementaire sur La Poste se poursuit. Le National réclame entre autres une distribution assurée du courrier dans la matinée ainsi qu'une interdiction de délocalisation d'emplois. Le Conseil des Etats devra se prononcer.

Dans une motion cosignée par des conseillers nationaux PDC, UDC, PS et Verts, Martin Candinas (PDC/GR) exige que le courrier soit distribué dans tous les ménages au plus tard à 12h30. Selon lui, les régions périphériques feraient les frais d'une distribution tardive.

Le gouvernement affirme partager ces préoccupations mais estime qu'une réglementation légale serait trop rigide. Avec l'introduction d'une heure fixe de fin de distribution, les coûts augmenteraient pour La Poste.

Il serait en effet nécessaire d'effectuer davantage de tournées plus courtes, avec davantage de véhicules. L'ex-régie ne pourrait guère proposer d'emplois à plein temps dans la distribution, ce qui engendrerait une importante réorganisation au niveau du personnel.

Et de noter que le géant jaune s'efforce de faire parvenir le courrier postal jusqu'en début d'après-midi dans tout le pays. Actuellement, la distribution s'effectue en majeure partie entre 7h30 et 13h00. Certains jours, la tournée peut se prolonger en raison de conditions météorologiques défavorables ou pour des raisons logistiques. Ces arguments n'ont pas convaincu. Au vote, 126 parlementaires de tous bords contre 56 ont soutenu le texte.

Expérience vietnamienne

Le Grison s'est également attaqué avec succès à l'essai pilote mené au Vietnam par La Poste pour réclamer qu'elle ne puisse à l'avenir pas délocaliser d'emplois à l'étranger. Selon lui, les centres logistiques de Sion et Coire font les frais des projets de l'ex-régie. Le géant jaune n'a aucune intention de délocaliser des emplois, selon le gouvernement. L'essai mené au Vietnam portait sur le codage par extraction.

Cela n'a pas d'impact sur les effectifs des centres de Sion et Coire. Ces derniers ne disposent ni d'infrastructures techniques, ni du personnel nécessaire permettant l'introduction de ce type de codage.

Spécificités rurales

Dans la foulée, il a accepté trois autres textes sur La Poste. Celle-ci devra améliorer l'accessibilité des offices de poste et des services de paiement, en tenant compte des caractéristiques et des spécificités des régions rurales. La fermeture d'offices postaux continue, les prestations vont se dégrader d'année en d'année, craint le motionnaire Jakob Büchler (PDC/SG).

La Poste devra en outre faire des efforts dans sa communication et intégrer davantage les communes aux discussions sur l'avenir du réseau postal. Un postulat de Mathias Reynard (PS/VS) en ce sens a été adopté, malgré les arguments de Doris Leuthard qui estimait que La Poste a déjà fait les efforts nécessaires dans ce domaine.

Enfin, le plafond des retraits dans tous les offices devra passer de 500 à 5000 francs. Contre l'avis du Conseil fédéral, qui estimait que cette limite peut se justifier pour des raisons de sécurité dans la soixantaine d'offices concernés, une majorité de députés a soutenu une motion d'Ida Glanzmann (PDC/LU).

(nxp/ats)