Suisse

20 mai 2018 11:40; Act: 20.05.2018 11:46 Print

Un «cabinet fantôme» donnerait le ton à Berne

Un réseau composé de plusieurs politiciens suisses, dont Christian Levrat ou encore Karin Keller-Sutter, influencerait la politique menée dans le pays.

storybild

Christian Levrat (Photo: Keystone)

Une faute?

Un petit groupe de conseillers aux Etats donne le ton dans la politique fédérale suisse, affirme la NZZ am Sonntag. Selon le journal zurichois, le président du parti socialiste suisse Christian Levrat (FR), le syndicaliste saint-gallois Paul Rechsteiner, la présidente du Conseil des Etats Karin Keller-Sutter (PLR/SG), le PLR zurichois Ruedi Noser et les PDC lucernois Konrad Graber et soleurois Pirmin Bischof font partie d'un «cabinet fantôme», qui s'est formé ces dernières années.

Le dernier coup en date du groupe est l'accord sur la réforme de la fiscalité des entreprises, combinant un projet fiscal à une stabilisation de l'AVS et présenté cette semaine.

Les représentants de l'UDC ne font pas partie du réseau. C'est l'une des raisons pour lesquelles le plus grand parti de Suisse peine à trouver une majorité dans de nombreux dossiers, écrit la NZZ am Sonntag.

(nxp)