Religion

20 juin 2012 12:57; Act: 20.06.2012 13:06 Print

Un Suisse sur cinq pense à quitter son Eglise

Environ un Suisse sur cinq pense sérieusement quitter sa communauté religieuse. Par rapport à 2010, ce taux est cependant légèrement en baisse.

storybild

Selon une étude, un Suisse sur cinq serait prêt à quitter leur Eglise. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Par ailleurs, le nombre de personnes se déclarant croyantes en Suisse est globalement resté inchangé ces deux dernières années, selon une étude de l'institut de recherches gfs-zürich publiée mercredi.

L'étude repose sur un sondage représentatif mené entre le 23 mars et le 14 avril 2012 par téléphone auprès de 1000 personnes en Suisse alémanique et en Suisse romande. La marge d'erreur est de +/-3,2%.

Environ 21% des membres des communautés catholiques et réformées pensent à quitter leur Eglise. Ce taux est légèrement en baisse par rapport à une étude de 2010, puisque 27% des sondés pensaient alors sérieusement quitter leur communauté. Par ailleurs, environ 15% des sondés déclarent à peine penser à un départ, contre 9% en 2010.

Côté catholique, les personnes possédant une formation supérieure sont les plus nombreuses à songer à quitter leur Eglise (29. Chez les protestants, ce sont les personnes moins formées (29,7%) et les jeunes (26,7%) qui y pensent le plus. Les Suisses alémaniques sont également plus nombreux à envisager un départ que les Romands. Parmi les personnes ayant déjà quitté leur Eglise, seulement une personne sur dix a dit pouvoir imaginer y retourner un jour.

Au niveau géographique, les catholiques du diocèse de Coire quittent d'avantage leur Eglise que dans le reste de la Suisse. Sur les cinq dernières années, le taux de départ est 51% plus élevé que dans l'ensemble du pays. Selon les auteurs de l'étude, cette différence s'explique vraisemblablement par un problème lié au diocèse local. En effet, les catholiques y sont tout aussi croyants qu'ailleurs en Suisse.

«Religiosité inchangée»

Par ailleurs, la religiosité est restée inchangée en Suisse ces deux dernières années. L'étude relève en effet que 21,6% des sondés se déclarent «très» croyants, 31,5% se montrent modérés sur la question et 42,4% déclarent être peu ou pas religieux. Dans l'ensemble, les catholiques se montrent légèrement plus croyants que les protestants.

Les auteurs de l'étude soulignent encore que 32% des plus de 65 ans se déclarent «très» croyants, tandis que seulement 12,9% des moins de 40 ans l'affirment. Près de la moitié (49,7 des gens possédant une formation supérieure se déclarent non religieux, alors que ce taux s'élève à 32,4% chez les gens sans formation.

(ap)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch