CarPostal

08 mars 2018 14:20; Act: 08.03.2018 15:42 Print

Urs Schwaller: «Je veux un rapport inattaquable»

par Christine Talos - Le président du Conseil d'administration de La Poste, explique pourquoi il a mandaté des experts indépendants pour surveiller l'enquête sur CarPostal.

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire CarPostal continue de susciter des vagues à Berne. Ce jeudi, le président du Conseil d'administration de La Poste, l'ex-sénateur Urs Schwaller, a annoncé avoir constitué un trio d'experts indépendants pour garantir l'indépendance de l'enquête autour des malversations. Les trois spécialistes superviseront et évalueront l'enquête externe menée par l'étude d'avocats Kellerhals Carrard et des experts-comptables d'Ernst & Young, a précisé le Fribourgeois. Interview:

20 minutes: Pourquoi avoir nommé trois experts en plus? Aviez-vous des doutes sur l'indépendance de l'enquête en cours?

Urs Schwaller: Pour ma part, je n'ai pas de doute. Mais la période d'enquête concerne 2007 à 2015 où je n'étais pas encore au Conseil d'administration. Et il y a eu cette discussion qui a débuté au Parlement. Dès lors, je souhaite assurer dès le début qu'on ait au final un rapport inattaquable. C'est la raison pour laquelle j'ai nommé ces trois experts indépendants.

Avec ce triumvirat d'experts indépendants, vous cédez aux critiques émises par les parlementaires par rapport à votre manque d'indépendance dans cette affaire?

Non., je ne cède pas, mais je n'ai pas de temps à perdre pour discuter durant des mois sur mon indépendance pour qu'au moment de publier le rapport, on me dise: «oui, mais y-a-t-il vraiment eu l'indépendance nécessaire?» Nous engageons beaucoup de moyens, tant sur le plan humain que financier pour établir les faits et je ne prends pas le risque que l'on puisse mettre en doute à la fin le rapport. Ce n'est pas mon style.

Pourquoi ne pas avoir décidé de faire mener l'enquête de 2007 à jusqu'à aujourd'hui, comme le relèvent plusieurs parlementaires?

Parce que l'enquête a été commencée pour les années 2007 à 2015 et pour 2016 et 2017, je pars de l'idée que le propriétaire de La Poste, soit la Confédération, va donner les mandats qui doivent être donnés.

«J'espère que les trois nouveaux experts pourront me fournir leurs conclusions en mai ou début juin, en tout cas avant l'été.»
Mais vous prônez la transparence dans ce dossier. N'aurait-il pas été plus simple de mener une enquête jusqu'à aujourd'hui?

Non, car nous faisons face à deux systèmes: le système d'avant fin 2015 durant lequel il y a eu les problèmes que nous connaissons. Et le système dès 2016, où une autre structure juridique a été mise en place. Vous ne pouvez donc pas comparer ces deux périodes.

Vous voulez allez vite dans ce dossier

Oui, car il faudra certainement prendre des mesures pour régler le passé, soit avant 2015, le présent et surtout l'avenir de CarPostal. Je souhaite donc que le rapport Kellerhals Carrard soit déposé d'ici la fin du mois d'avril. C'est exigeant. J'espère ensuite que les trois nouveaux experts pourront me fournir leurs conclusions en mai ou début juin, en tout cas avant l'été.

Que va-t-il se passer ensuite? Pourriez-vous vous séparer de la directrice Susanne Ruoff?

Laissez-moi d'abord lire les conclusions de ce rapport! Toute ma vie, j'ai refusé de tirer sur quelqu'un et de voir ensuite qui a été touché. Il faut d'abord établir les faits, et une fois ceux-ci établis, je prendrai une décision. Sinon, cela ne serait pas sérieux. Je veux être sûr de décider sur la base de faits avérés et j'en assumerai la responsabilité.

Vous avez dit lors de la conférence de presse ne plus vouloir vous exprimer sur cette affaire en raison de l'enquête en cours de l'Office fédéral de la police (fedpol). Mais vous dites également vouloir publier ces rapports dès fin avril. N'y-a-t-il pas là un paradoxe?

Soyons clairs: je ne m'exprimerai pas jusqu'au moment où ces rapports nous auront été transmis. Je déciderai ensuite, sur la base de ces rapports, si je prendrai position. Mais pour l'instant, je vais m'abstenir de commenter les travaux en cours. Quant à fedpol, c'est le juge qui décidera comment il souhaite mener son enquête. Mais celle-ci aura en tout cas la priorité sur toutes les autres.

Vous allez donc vous retirer de l'affaire pour le moment. Qu'allez-vous faire?

Pas des vacances! Il y a énormément de travaux à faire autour de CarPostal. Nous devons maintenant nous occuper de 2016 et 2017 et régler ces questions avec les cantons. Puis on passera à 2018-2019. Je devrai revoir aussi certainement sa structure juridique, sa stratégie, la question des engagements en Suisse mais aussi à l'étranger. Je vais me focaliser sur ces questions tout en garantissant que les enquêteurs aient tous les moyens à disposition pour réaliser leur travail.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jay Clayre le 08.03.2018 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Cerise sur le gâteau

    Le mec il est doué pour exiger des rapports. Il l'est moins pour tenir sa baraque et savoir ce qui s'y passe. Quel aveux d'incompétence !!! Et ces gens sont grassement payés pour faire quoi alors ?

  • dédé zolant le 08.03.2018 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pure perte

    tellement intègre ce monsieur que l'on oublierait qu' il est PDC, comme les 2 autres frappes il n'y a rien à attendre de ces gens là

  • loin...et à pied le 08.03.2018 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dehors

    il commence - enfin - à avoir chaud aux fesses? sentirait il le vent tourner?

Les derniers commentaires

  • May Daniel le 14.03.2018 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arête de faire lurs

    Arrête de faire lurs

  • ptit rapporteur le 09.03.2018 14:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mme Ruoff

    Après avoir lu la traduction de la vidéo, je pense qu'il est grand temps que vous subissiez ce que vous faites à vos employés proche de la retraite, un départ tout soudain, vos ramassis de mensonges le peuple en a assez.

  • les dix gaga le 09.03.2018 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce beau monde

    Devrait passer au détecteur de monsonges. Il y aurait sûrement des surprises

  • Facteur viré le 09.03.2018 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Au revoir SVP

    C'et gens ont tous les droits. Même de dire je veux. Mais nous on veux la démission De Madame Leuthart Doris de Mme Susanne Ruoff? et Monsieur Urs Schwaller, mais ils s'accrochent contre vent et marrée à leurs avantages.

  • Darbellay/Schwaller, hiphiphip le 09.03.2018 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    Contemporain de Guillaume Tell

    Le conflit d'intérêt n'a jamais effrayé l'ourson fribourgeois.