Suisse

12 juillet 2018 11:18; Act: 12.07.2018 11:30 Print

Vendredi, c'est le jour des accidents de la route

par Christine Talos - Les superstitieux craignent ce vendredi puisqu'il tombe un 13 du mois. D'autant que c'est ce jour-là de la semaine où l'on dénombre le plus d'accidents. Faut-il avoir peur?

storybild

Gare si vous prenez la route le vendredi. C'est le jour où l'on enregistre le plus d'accidents en Suisse. (Photo: Keystone)

Une faute?

Ce vendredi sera sans doute pour beaucoup de Suisses synonyme de départ en vacances, peut-être en voiture. Or il tombe un 13 du mois. De quoi effrayer les superstitieux. Pourtant, il n'y aurait pas de quoi avoir peur, selon l'assureur AXA jeudi. Ses chiffres montrent en effet que les accidents de la circulation, pannes ou blessés ne sont pas plus nombreux un vendredi 13 qu'un jour ordinaire. Il y en a même un peu moins en moyenne si l'on se base sur ces 10 dernières années.

Néanmoins la prudence reste de mise le vendredi. C'est en effet ce jour-là que l'on dénombre le plus d'accidents en Suisse. Selon les statistiques de l'Office fédéral des routes, il y a eu l'an dernier 6702 accidents avec dommages matériels sur les routes helvétiques, loin devant le 2e jour le plus dangereux, soit le mercredi (5687 accidents). La journée la moins risquée est le dimanche (4227 accidents).

Le jour de tous les dangers

C'est aussi le vendredi que l'on a enregistré le plus d'accidents avec dommages corporels en 2017 (2960), le plus de morts (43) et le plus de blessés graves (564). Concernant ces deux dernières catégories, le samedi est sans surprise juste derrière avec 42 personnes tuées et 555 personnes grièvement blessées.

«Le vendredi soir, de nombreux usagers de la route rentrent à la maison ou vont s'adonner à des activités de loisir», explique Bettina Zahnd, responsable Recherche accidentologique & Prévention chez AXA. «Leurs pensées étant accaparées par le week-end plus que par la route, l'accident est vite arrivé.» Et évidemment, les accidents graves sont presque aussi fréquents le samedi soir, souvent en plus sous l'emprise de l'alcool.

(nxp)