Echichens (VD)

29 novembre 2012 06:08; Act: 29.11.2012 06:15 Print

«Hors école, ce sont des jeunes comme les autres»

par Caroline Gebhard - L’institution Pestalozzi mise sur la présence régulière d’apprentis sur son site afin de stimuler ses élèves en difficulté.

storybild

Les apprentis paysagistes du canton investissent régulièrement l’école et ses abords immédiats. (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le but, c’est d’expliquer aux jeunes que ce n’est pas parce qu’ils sont à l’école Pestalozzi que leur horizon professionnel est bouché.» A la tête d’une entreprise de paysagisme, Arnaud Cachin accueille régulièrement des adolescents issus de l’institution pour jeunes en difficultés d’Echichens. A l’instar de 18 sociétés de la région morgienne, il leur offre la possibilité de suivre un premier stage en entreprise. En vigueur depuis 2008, le projet commence enfin à décoller: «Nos jeunes auront des difficultés à entrer dans le monde professionnel. On leur offre cette passerelle pour susciter leur intérêt», enchaîne André Müller, président de la fondation Pestalozzi.

Récemment, l’une de ces collaborations a débouché sur un partenariat avec JardinSuisse-Vaud. L’association dispose des terrains et infrastructures de l’institution pour former les apprentis de la branche. En échange, les jeunes ont la possibilité de participer aux cours pratiques de paysagisme. «Ces adolescents ont certaines difficultés avec ce qu’ils ne connaissent pas. On espère qu’à force de voir les apprentis sur le site, ils y trouveront un intérêt», détaille André Kuenzli, directeur de l’institution. Les retours sur les stages sont positifs: «Dès qu’on les sort de l’école, ce sont des jeunes comme les autres. Voire mieux, car ils veulent montrer qu’ils sont capables. Malheureusement, ces petits gars ont l’étiquette Pestalozzi qui leur colle aux baskets», conclut Arnaud Cachin.

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Viviane le 29.11.2012 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les jeunes sont l avenir

    J admire vraiment ces personnes qui aident les jeunes ! Ils ont tout compris ! Car OUI il faut aider les jeunes ! Il y a trop de gens qui font le contraire et c est bien dommage !

  • Yvan le 29.11.2012 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mitarbeiter - mitard ?

    Quelques sdf seraient plus efficaces. Si faire des études amène un plus, ça ne garanti pas un emploi. On devrait même arrêter les études à un certain niveau et favoriser les expériences professionnelles de manière à poursuivre les études plus tard en étant sûrs dans quoi on se lance. De plus, le marché de l'emploi amène souvent les gens à faire tout et n'importe quoi.

  • dom le 29.11.2012 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    bravo. C'est très bien de leur donnrr cette chance. ils font quelque chose d'utile de valorisant et il n'y a rien de mieux pour se sentir birn sa peau. les gens devraient être plus ouverts et les aider. On critique les autorités quand rien n'est fait et là on peut que les encourager. Ce serait plutôt un exemple à suivre !

Les derniers commentaires

  • Suisse libre le 29.11.2012 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo!

    Magnifique d'offrir un avenir à ceux qui sont notre avenir!

  • Viviane le 29.11.2012 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les jeunes sont l avenir

    J admire vraiment ces personnes qui aident les jeunes ! Ils ont tout compris ! Car OUI il faut aider les jeunes ! Il y a trop de gens qui font le contraire et c est bien dommage !

  • Yvan le 29.11.2012 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mitarbeiter - mitard ?

    Quelques sdf seraient plus efficaces. Si faire des études amène un plus, ça ne garanti pas un emploi. On devrait même arrêter les études à un certain niveau et favoriser les expériences professionnelles de manière à poursuivre les études plus tard en étant sûrs dans quoi on se lance. De plus, le marché de l'emploi amène souvent les gens à faire tout et n'importe quoi.

  • anne le 29.11.2012 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Moi perso je connais quelques personnes de cette école et en dehors d un cas les autres sont hyper gentil. Il realise que pour c defaire de cette etiquette ils doivent se surpasser. Je trouve bien qu une entreprise leur face confiance! Bravo a eux mais surtout bravo aux petits jeunes qui s en sortent!

  • dom le 29.11.2012 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    bravo. C'est très bien de leur donnrr cette chance. ils font quelque chose d'utile de valorisant et il n'y a rien de mieux pour se sentir birn sa peau. les gens devraient être plus ouverts et les aider. On critique les autorités quand rien n'est fait et là on peut que les encourager. Ce serait plutôt un exemple à suivre !

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch