Lausanne

11 décembre 2017 09:37; Act: 11.12.2017 09:37 Print

«Pas de smartphone, pas d'abonnement»

Un amateur de deux-roues âgé de 78 ans n’arrive plus à utiliser les vélos en libre-service. Il a pourtant payé jusqu’en mars 2018.

storybild

Inauguré ce mois, le nouveau réseau de PubliBike marche avec les smartphones via une app. Jean-Claude, un Vaudois de 78 ans, s'adapte tant bien que mal à ce qui constitue un bouleversement pour lui.

Une faute?

Au mythique «Pas de bras, pas de chocolat», l’entreprise PubliBike a substitué, depuis le début du mois, un «Pas de smartphone, pas d’abonnement». Jean-Claude, amateur de vélo âgé de 78 ans, a pu s’en rendre compte il y a dix jours: «A la borne, ma carte habituelle ne marchait plus. Pourtant, j’ai déjà payé un abonnement Lausanne-Morges valable jusqu’en mars 2018. Selon la centrale téléphonique, désormais, il faut réserver avec un smartphone via l’application.» Désemparé, il signale à son interlocutrice qu’il ne disposait que d’un vieux téléphone. «Alors, il faut renoncer au vélo», lui aurait-elle répondu avec mépris.

Déterminé, le septuagénaire essaye d'être à la page

Un plan B existe: le SwissPass. Tenace, Jean-Claude s’est payé un nouveau demi-tarif CFF dimanche et a pu s'octroyer la fameuse carte rouge. Mais son chemin de croix n’en est pas pour autant fini. Désormais l’enregistrement nécessite également une carte de crédit. Le septuagénaire, qui a toujours payé par bulletin de versement, refuse de rendre les armes. «Je vais commander une carte de crédit dès lundi. Sinon, on me laisse au bord de la route et je compte pour beurre», soupire Jean-Claude avec fatalité.

(apn)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Giuseppe le 11.12.2017 09:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons dêtre hypocrite et égoïste!

    Cest à PubliBike doffrir une solution à ce brave homme. Larrogance de ces société na pas de pareil en suisse. A vouloir tout informatiser on exclu un partie de nos seniors qui ont donné leur vie pour construire notre société actuelle. Posez-vous la question: vous aussi vous aurez 70 ans, serez dépassé par toutes les technologies même pas encore disponibles, et où irez vous vous plaindre? Mettez vous à la place des autres, si vous voulez que lon se met à la vôtre dans le futur!

  • Vélozan le 11.12.2017 09:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Monsieur pour votre ténacité positive

    Un grand BRAVO à ce Monsieur pour ne pas baisser les bras tout en étant positif dans sa démarche pour trouver une solution. Un grand bonnet d'âne en revanche à l'interlocutrice de la centrale téléphonique qui n'a cherché aucune alternative.

  • tromarré le 11.12.2017 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tous les même et yen a marre

    C'est vraiment nul toujours plus à obliger les gens à avoir des smartphones

Les derniers commentaires

  • Ludite le 12.12.2017 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Marre de la technologie

    Il faut que nous réinventions des espaces sociaux déconnectés et que nous résistions à toutes technologies!

    • Didou le 12.12.2017 14:43 Report dénoncer ce commentaire

      @Ludite

      Oooooh oui, y a marre de ce monde de fous. Toute cette technologie pour nous suivre à la trace, c'est juste scandaleux. Je rêve du jour où il y aura un gros problème de connexion et que toutes ces entreprises qui nous imposent leurs lois soient paralysées.

  • George65 monthey le 12.12.2017 06:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ha ha ha ficher les clients!!!

    Voila un moyen sur d avoir un fil a la patte et de nous suivre ausdi duscretement que illégalement. Mais bon tout le monde n y voit que du feu et se fait berner par nos grands pensseurs. Parcontre certains arrivent a filer entre les mailles des filets de la securite et la personne ne dit rien. ABE

  • Christian le 11.12.2017 22:20 Report dénoncer ce commentaire

    Iui il vis pas au Chenit?(pas encore le 3G)!

    Ce que vous oubliez, c'est qu'avec le GPS du smartphone publibike sajs exactement à quel station vous avez laisse le vélo ! Par le passe je rentre du travail de morges à Ouchy et au bout de 3 jours ils m'ont appelle pour savoir ce que je fait des vélo emprunte à morges! Je les avais répondu et propose d'equipe les vélos et les station des puces RFID apparemment ça les coûte moind chère que ça soit à vous d'acheter le smartphone!

  • Marina le 11.12.2017 20:40 Report dénoncer ce commentaire

    Super la technologie !

    Et la prochaine fois, ça va être quoi ??? Le bitcoin?

  • Nelson Serathiuk le 11.12.2017 15:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    « Pas de smartphone, pas dabonnement »

    Cela sappelle DISCRIMINATION SOCIALE et contraire à la Constitution et aux Lois ! Reveillez-vous ! Insurgez vous ! Votre tour arrivera !!!

    • Holala le 11.12.2017 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nelson Serathiuk

      Il est déjà arrivez, nous les vieux nous sommes laissez pour compte, par contrent, ont paient très, très chers les gens de lEst qui vivent sur notre compte. Pas raciste mais réalité. Venez à Renens, ils bossent tous en ayant laide sociale, sans parler le français, et nous « vieux et nos jeunes pour du beurre fondu » cest quoi le problème??? Ironique.