Affaire Orllati

03 décembre 2017 11:42; Act: 03.12.2017 14:16 Print

Conflit d'intérêt reproché à Jacqueline de Quattro

Fabien Dunand demande que le dossier concernant la pollution fictive sur le site de Bioley-Orjulaz ne soit plus traité par la conseillère d'Etat vaudoise.

storybild

Jacqueline de Quattro, responsable du département du territoire et de l'environnement pour le canton de Vaud. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une lettre, Fabien Dunand - le lanceur d'alerte qui a dénoncé une pollution environnementale sur le site de Bioley-Orjulaz du groupe Orllati - évoque un conflit d'intérêt.

«Au vu du conflit d'intérêts évoqué ici, je demande que tous les éléments ayant trait de près ou de loin à cette affaire ne soient plus traités par Madame la Conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro», écrit Fabien Dunand dans sa lettre, révelée par le journal Le Matin dimanche et que l'ats s'est procurée.

La responsable du département du territoire et de l'environnement ne doit plus traiter ce dossier «afin d'assurer tant au citoyen que je suis qu'aux intérêts de l'Etat, la neutralité et l'impartialité que l'on doit attendre des Autorités exécutives du Canton», poursuit la missive.

Dans la lettre adressée à la présidente du gouvernement vaudois, Nuria Gorrite, Fabien Dunand évoque notamment un problème de transparence en rapport avec une convention conclue entre le Département du territoire et de l'environnement et le groupe Orllati.

Lanceur d'alerte anonyme dans l'affaire de la gravière de Bioley-Orjulaz, l'ancien rédacteur en chef de 24 heures Fabien Dunand est sorti de l'ombre à la mi-novembre. Il dit lutter contre «les dysfonctionnements» au sein de l'Etat par rapport aux activités du groupe Orllati dans cette ancienne gravière.

Réouverture de l'enquête demandée

Après les dénonciations anonymes de Fabien Dunand, le canton de Vaud avait lancé une procédure pénale pour examiner les reproches de pollution de l'environnement.

Après examen, le procureur avait classé le dossier, estimant notamment que les témoignages étaient infondés, erronés, imprécis ou invérifiables.

Contacté dimanche par l'ats, Fabien Dunand a de nouveau demandé la réouverture de la procédure. Cette semaine il a été contacté par un ex-chauffeur de poids lourd qui a travaillé pour un sous-traitant de la société Orllati.

Selon Fabien Dunand, son témoignage a été transmis au Ministère public vaudois. Avant déjà cette demande de réouverture du dossier, le lanceur d'alerte avait - avec son avocat Elie Elkaïm - recouru contre le classement de la procédure auprès le Tribunal fédéral.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Bruno le 03.12.2017 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    incroyable!

    on enquête sur des cacahuètes quand derrière ces deux entreprises se cachent des affaires nettement plus grave.

  • Bernard Leschat le 03.12.2017 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'elle parte svp

    A mon sens cette dame devrait avant tout quitter son poste, car à force d'âneries accumulées elle a perdu toute sa crédibilité, si tant est qu'elle en ait eu un jour.

  • Blblaconstruction le 03.12.2017 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1+1=3

    Et le conflit d'intérêt entre le lanceur d'alerte et le promoteur immobilier...

Les derniers commentaires

  • zigouille le 05.12.2017 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    Elle est jolie la photo, elle regarde où Mme de Quattro ?

    • Allez Ouste le 05.12.2017 16:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @zigouille

      La sortie sans rente

  • Titane62 le 04.12.2017 22:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour celles qui restent encore ailleurs

    Attention mesdames les conseillères... ça sent la cramé... Fribourg, Vaud, ...

  • Citoyen payant des impôts le 04.12.2017 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Incapables au gouvernement

    A propos de Quatro, je préfère mon Audi...

  • Jack M. le 04.12.2017 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    On vous attend à Bioley !

    Nous devrions convoquer MM. Nicod et Dunand à Bioley et leur donner à chacun une pelle et une pioche afin qu'il puissent à leur guise étayer leurs dires. Un bon terrassement à l'ancienne jusqu'à ce qu'ils nous démontrent le bien-fondé de leur dénonciation ou qu'ils soient épuisés...il ne suffit pas de se considérer comme des lanceurs d'alerte, il faut prouver ce que l'on avance ! Mettre en doute le Conseil d'Etat, le Procureur, la police et les spécialistes qui ont effectué la perquisition, c'est facile... Creuser, c'est bien plus difficile mais cela laisse le temps de réfléchir à ses actes

    • BobIsch le 04.12.2017 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jack M.

      On ta reconnu, Marc!

  • Un Boéland le 04.12.2017 10:26 Report dénoncer ce commentaire

    Sitôt innocentée, elle vous attaque...

    Que l'on transmette cette affaire à un organe neutre qui fera toute la lumière sur ce dossier! Bien que n'appréciant pas Mme De Quattro, je suis persuadé qu'elle est honnête sur le cas Nicod-Orllatti! Sitôt la preuve faite de sa totale innocence, je lui demande de porter plainte contre tous ceux qui la dénigre sur 20 Minutes et ailleurs!!! J'ai vos adresses IP, ce qui ne posera aucun problème si elle me les demandent!

    • patrick perrin le 04.12.2017 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un Boéland

      tu n'aurais pas beaucoup de chance d'aboutir chez qui que ça soit avec un adresse IP ....

    • Moro Bobos le 04.12.2017 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un Boéland

      Mais vouiiiii, on a tous très peur de toi, mon petit Boéland d'amour... Je te jure, t'as l'air très méchant... Pire encore que dans tes dessins animés...Rhoo, où donc pourrais-je me cacher, il est si effrayant, mon petit Boélou! Maintenant que tu nous as fait beaucoup, beaucoup peur, tu serais assez chou pour remonter dans ta chambre et laisser discuter les grandes personnes? Tu serais vraiment un amour...

    • @denis le 04.12.2017 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un Boéland

      un donneur comme dans beaucoup de pays ?