Vaud

11 mai 2017 19:21; Act: 11.05.2017 22:17 Print

Cesla Amarelle traitée de menteuse, le PS la défend

par Mirko Martino - Les jeunes vert'libéraux accusent la candidate socialiste au Conseil d'Etat d'avoir menti sur son implication en faveur de FORTA. Un malentendu, selon son parti.

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

«Madame Amarelle a indiqué avoir voté oui à l'arrêté FORTA: Faux! Elle a voté non!» Dans un communiqué de presse, les jeunes vert'libéraux ont accusé jeudi la candidate socialiste à une élection au Conseil d'Etat vaudois d'avoir délibérément menti dans les médias sur son implication en faveur du Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA), qui devrait particulièrement profiter à l'arc lémanique.

Lors d'un débat télévisé, Cesla Amarelle a annoncé mercredi avoir voté non à FORTA au Parlement, car elle n'était pas au courant que ce vote aurait des conséquences sur les fonds d'agglomération, mais qu'elle avait changé d'avis par la suite. Mais dans un interview publiée jeudi dans «24 heures», elle a indiqué avoir voté oui. Ce qui a fait réagir les jeunes vert'libéraux.

Secrétaire général du PS vaudois, Gaétan Nanchen donne son explication de ce que ses adversaires politiques ont qualifié de mensonge. «Cesla Amarelle a effectivement voté non à FORTA au Conseil national le 30 septembre 2016, peut-être par méconnaissance de ce dossier, explique-t-il. Elle a en revanche revu sa position par la suite et, lors du référendum, elle a voté oui. Il n'y a donc pas de double discours. Au contraire, il faut y voir la preuve que c'est une personne ouverte au dialogue, alors que nos adversaires la qualifient de dogmatique et d'obtuse.»

Autre accusation à l'encontre de la candidate socialiste: avoir affirmé qu'elle avait rejoint le comité de gauche pour le oui à FORTA. Faux, selon les jeunes vert'libéraux. «Les citoyens peuvent aujourd'hui constater en effet la présence de Madame Amarelle sur le site du comité de gauche pour FORTA, ce n'était pas le cas deux jours plus tôt», s'étonnent-ils dans leur communiqué.

Julien Rillet, responsable du comité et auteur du site web, se défend de l'avoir tout récemment rajoutée parmi les soutiens. «Elle y était déjà, soutient-il. Mais ce site est obsolète depuis la votation du référendum. La fonction qui permet de changer à chaque clic les photos qui apparaissent parmi les soutiens avait été désactivée et on ne la voyait donc plus apparaître. Constatant que le sujet FORTA revenait au centre de la campagne, j'ai réactivé cette fonction. C'est peut-être une maladresse, mais ce n'est pas un mensonge.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cedric Monier le 11.05.2017 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ABE

    si-la-personne-est-en-danger-de-mort-dans-son-pays-nous-navons-pas-le-droit-de-la-renvoyer-meme-si-cest-un-terroriste/ voilà ces dire alors STOP ou alors accueillez dans votre maison! Ça va ou quoi j espère que les citoyens voteront pas pour cette folle

  • DATA le 11.05.2017 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    Que les citoyens se renseignent !

    Je ne sait pas si cela peut se retrouver, mais l'intervention de Mme. Amarelles au parlement à Berne expliquant que l'ont peut se moquer de l'initiative populaire demandant le contrôle de l'immigration avec de pseudo argument juridique reste un grand moment de déni de démocratie. Etre pareillement diplômée et avoir une âme pareillement pervertie la rend, a mon avis, totalement inapte à être au gouvernement de mon canton et ce de manière définitive !

  • Lupo le 11.05.2017 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien à faire au gouvernement !

    Cette personne serait une catastrophe pour le canton de Vaud di elle était élue !

Les derniers commentaires

  • Pouet Pouet Camion le 15.05.2017 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quand on est poli qu'on a des tics

    C'est s'la Caramelle

  • Seth Bert le 15.05.2017 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Virée

    Oui, heu non, ou peut-être finalement oui, à l'image de ses cours de droit soporifiques et d'un niveau déplorable! Cette femme est la preuve vivante de la mauvaise foi! Un seul mot lui convient, virée! Du même acabit que sa collègue Adada sur son bidet!

  • ElectriceVD le 14.05.2017 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Mefions Nous des Elus

    Un règle universelle s'applique aux électeurs suisses de nos jours...si vous ne voulez pas vous faire pigeonner comme un idiot, votez systématiquement "Non".... si nos élus demandent de voter "Oui"....votre porte-monnaie vous en saura gré!!!!!

  • je le 14.05.2017 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on verra bien

    laissons venir dimanche prochain , il y aura des heureux et des déçus et en attendant allez vôter

  • Jim N. le 13.05.2017 20:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut élire les plus compétents!

    la gestion d'un département demande des compétences particulières! Va-t-on vraiment confier l'administration de notre Canton à des politiciens à la langue bien pendue mais totalement inexpérimentés pour gérer des hommes? Burn-out et modèles théoriques garantis! Comme pour n'importe quel boulot, le peuple doit recruter le candidat le plus compétent, qu'importe la couleur politique. Et pour gérer l'éducation, il ne fait aucun doute que Sylvie Villa est la plus compétente!