Suisse romande

06 octobre 2015 19:44; Act: 06.10.2015 19:58 Print

Un chantier s’ouvre pour booster le trafic ferroviaire

par David Ramseyer - L’aménagement de deux gares de campagne doublera la cadence des trains régionaux entre Vaud et Genève, d'ici deux ans.

storybild

La 4e voie (à gauche) et la gare (à droite) que l'on voit sur cette image de synthèse nexistent pas encore à Chambésy. (Photo: CFF)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce ne sont que quelques centaines de mètres de voies de chemin de fer supplémentaires. Mais c’est en réalité bien plus que cela: «Un jalon essentiel du développement ferroviaire de l’arc lémanique», selon les CFF. Un «projet stratégique, primordial pour l’avenir», d’après la conseillère d’Etat vaudoise chargée de infrastructures Nuria Gorrite et son collègue genevois aux transports Luc Barthassat.

Ce mardi, ils ont officiellement lancé la construction d’îlots de croisement à Mies (VD) et Chambésy (GE). Dans ces deux gares, une nouvelle voie s'ajoutera aux trois déjà existantes pour accueillir d’ici deux ans le RER régional «LEMAN Express». Grâce à ces «hubs ferroviaires», dixit la magistrate vaudoise, la capacité de transport et la cadence du trafic régional devraient doubler entre Coppet (VD) et Lancy-Pont-Rouge (GE), avec un train toutes les 15 minutes aux heures de pointe dès la fin 2017, puis toute la journée un an plus tard.

100'000 pendulaires dans les wagons

Si les voisins du chantier de la gare de Chambésy sont soucieux des nuisances que provoqueront forcément les travaux, le maire de la commune genevoise reste enthousiaste. «Avec les nouvelles fréquences prévues, les gens vont repenser leur mode de déplacement, estime Philippe Schwarm. Le train va devenir le transport public numéro un des habitants, à la place du bus aujourd'hui.»

L'ambition du projet dépasse bien entendu largement le cadre local. Il doit permettre de mieux fluidifier le transport ferroviaire en région lémanique, alors que 100'000 personnes prendront chaque jour le train entre Lausanne et Genève d’ici 2030. Ce chantier, devisé à 116 millions de francs (ndlr, payés à 40% par la Confédération et à 60% par les cantons), est le symbole d’une collaboration valdo-genevoise réussie, selon Nuria Gorrite: «Il répondra aux besoins d’une population qui ne connaît pas les frontières cantonales». «C’est aussi un trait d’union avec la France», renchérit Luc Barthassat, qui évoque la mobilité du Grand Genève. Le magistrat ne veut cependant pas oublier la voiture: «Il faut une complémentarité des transports», assure-t-il après avoir rappelé son attachement à une traversée routière du lac.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Arn_aud le 06.10.2015 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Money

    Pour une fois qu'ils utilisent bien leur argent ;)

  • phi1024 le 06.10.2015 21:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sillons

    Tout est une question de sillons libres ! Moins il y a de voies, moins il y a de sillons donc moins de trains circulent. Voilà pourquoi ce genre de chantier est obligatoire pour que l'on ajoute de trains supplémentaires !

  • Julien le 06.10.2015 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée

    Enfin des bonnes idées apparaissent :) espérons juste qu'ils vont pas augmenter le prix des abonnements et autres...

Les derniers commentaires

  • Théo le 07.10.2015 09:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genève Genève Genève

    Lausanne - Genève : 1 train/15 min! Lausanne - Neuchâtel : 1 train/heure! Le prix de l'abo? Ah oui c'est le même!

    • thorax le 07.10.2015 10:42 Report dénoncer ce commentaire

      GVA, GVA and GVA...!

      Oui mais pas le même nombre de passagers.... Ca change bcp....

    • Théo le 07.10.2015 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @thorax

      Vraiment? Les trains sont si remplis? Le nombre de passager influence la cadence des trains, d'accord, mais l'offre devrait être équivalente du moment qu'on paye le même prix pour le même abonnement. ICN lausanne-Neuchâtel est bien souvent submergé aussi ne vous en faites pas!

    • Thomas D le 07.10.2015 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Théo

      Toute les 30 min au prochain changement d'horraire.

    • Chloé le 07.10.2015 22:33 Report dénoncer ce commentaire

      Raz le bol

      Je suis bien d'accord! Même à Sierre il y en a 3/heure mais à Yverdon on s'en fout hein...

  • Roby Gnolle le 07.10.2015 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien, c'est bien mais...

    de l'autre côté les CFF voudraient tellement encore fermer des gares du style Bex par exemple...

    • Jd le 07.10.2015 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Roby Gnolle

      C'est plutôt votre commune qui n'a plus les moyens, choix communale puis cantonale et après les CFF

  • moille janine le 07.10.2015 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudra passer à la caisse!

    Quand ils auront booster le trafic,les prix seront adaptés à cette nouvelle activité ! D'une manière comme d'une autre,on aura rien sans rien.

  • Olive le 07.10.2015 07:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chers trains suisses

    Ils feraient mieux de diminuer leur prix ! Nous avons les trains les plus chers du monde

    • Le pendulaire le 07.10.2015 08:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Olive

      Nous avons aussi les BigMacs les plus chers du monde. Merci de ne pas comparer des pommes et des poires.

    • Livop le 07.10.2015 10:43 Report dénoncer ce commentaire

      Cher frustré...

      Et vous devriez diminuer vos interventions de génie...!

  • Zébulon17 le 07.10.2015 07:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La mobilité.

    Si pour une fois il fallait donner "un coup de gueule", c'est bien au sujet de la mobilité. Tout est connu.... Selon les experts fédéraux et lEPFL, nous serons 1/2 million de plus sur l'arc lémanique d'ici 2030! La lenteur de nos politiciens est frustrante et leur vision affligeante... Quand la 4eme voie sera finie, on dira oh zut il en faut une cinquième....

    • Myarolan le 07.10.2015 12:46 Report dénoncer ce commentaire

      Mobilité bis

      Je donne raison à Zebulon, lorsque la 3ème voie à Mies a été finie en 2004, nous avons appris le projet de la voie de croisement. toujours un train de retard nos politiciens