Vaud

19 juin 2017 16:35; Act: 19.06.2017 16:36 Print

Les versions divergent sur une fin de match houleuse

Les équipes de foot de Bex et de Gland s'affrontaient dimanche. Une invasion de terrain en fin de rencontre a donné lieu à des articles très opposés sur deux médias différents.

storybild

(Photo: AFP)

Une faute?

Flots d'insultes et jets de projectiles inadmissibles, selon «La Côte», dans son édition de lundi. Une ou deux provocations verbale, mais absolument aucune violence, selon le site web du «Matin». Les journalistes des deux quotidiens n'ont, semble-t-il, pas vu la fin du match de football entre Bex et Gland de la même manière, dimanche après-midi.

Mais que s'est-il passé lors de ce match retour des finales de 2ème ligue, joué au stade du Relais, dans la cité du sel? Apparemment, les deux journaux sont d'accord pour dire que des supporters bellerins ont envahi la pelouse lorsque leur équipe à inscrit le 3-1 à quelques secondes de la fin du match, synonyme de promotion en catégorie supérieure. Apparemment une septantaine de jeunes, principalement des enfants, ont couru vers le buteur pour le féliciter.

Par crainte de débordements, les joueurs du FC Gland se sont alors réfugiés dans leur vestiaire. «Qu'ont fait l'arbitre ou mêmes les dirigeants du club hôte? Rien», affirme le journaliste de «La Côte». «Les responsables du FC Bex, l'entraîneur en tête, sont allés parler aux supporters, lesquels ont regagné le talus qui leur servait d'emplacement pour suivre le match», explique son confrère du «Matin». Mais l'équipe glandoise n'est jamais revenue sur le terrain pour les dernières secondes de jeu.

Le dossier passera désormais dans les mains de l'Association cantonale vaudoise de football, qui se prononcera sur les éventuelles suites à donner à cette histoire.

(mkm)