Alimentation

18 janvier 2011 13:17; Act: 18.01.2011 13:26 Print

Non au jour sans viande et sans poisson

Les députés vaudois ne veulent pas entendre parler d'un jour par semaine sans viande ni poisson.

Une faute?

Les députés vaudois ont classé mardi à «une nette majorité» un postulat écologiste prônant une «stratégie volontariste» concernant la consommation de viande et de poisson.

«Volontariste précède toujours le mot obligatoire», puis suivent punir et exclure: pour le libéral Philippe Vuillemin, le postulat du Vert Yves Ferrari représente clairement «une atteinte aux libertés individuelles».

Gaspiller les ressources

Cette critique résume à grands traits diverses interventions entendues au Grand Conseil. Pour la majorité des députés, de l'UDC au Parti socialiste, il convient effectivement de consommer de la viande avec modération afin de ne pas gaspiller les ressources de la planète par une production exagérée de viande.

En Suisse, la consommation annuelle de viande atteint 55 kilos par personne, alors qu'elle est de 127 kilos aux Etats-Unis. Les députés partagent les objectifs du postulat, mais celui-ci vise «une interdiction, soyons clairs», a relevé Laurent Ballif. Le socialiste a déploré la méthode retenue alors qu'il y avait de nombreux autres moyens pour parvenir au but recherché.

Il faut «consommer suisse», a martelé l'UDC Jean-Luc Chollet. Si l'on veut favoriser une agriculture et un élevage respectant des critères écologiques et éthiques, la préférence doit être donnée à ce qui se fait ici. Des normes strictes sont respectées en Suisse pour la nourriture du bétail, son abattage, son transport autant que pour les conditions de vie et de salaire des paysans.

Renoncer aux importations

Quelque 80% de la production de viande vient de Suisse. Avec un jour sans viande, cela permettrait de renoncer aux 20% d'importations, a rétorqué le motionnaire Yves Ferrari. Il a constesté vouloir contraindre la population: c'est un processus volontaire qu'il faut encourager, a-t-il affirmé.

«Ce postulat n'enlève aucune liberté à personne», il invite à découvrir d'autres saveurs, a renchéri l'écologiste Claudine Dind. Cette initiative a «un caractère purement symbolique» qui vise à donner «un modeste signal», a soutenu son collègue de parti Alexis Bally, alors que libéral Jean-Marie Surer qualifiait ce texte de «gadget bobo».

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Jack le 18.01.2011 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bouffons de vert!

    Si je comprends bien, les semaines de Mr. Ferrari comptent 5jours!? avec le week-end ça lui fait 3 jours de boulot!Quelle chance!Mis à part ça, je pense qu'il y a déjà pleins de gens qui ne peuvent pas manger de la viande tous les jours, un peu de respect et de dignité envers vos concitoyens S.V.P.!On ne pourrait pas encore demander aux vaches de manger moins d'herbe pour sauver la planète!!??

  • bobo le 18.01.2011 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    interdire

    interdire toujours interdire...Ah oui il y a aussi taxer dans le vocabulaire des écolos...Il m'arrive bien souvent de ne pas manger de viande mais je n'ai besoin de personne pour me le dire!

  • Suzi le 18.01.2011 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    A quand le jour sans pêts?

    Qu'est-ce qu'on arrête pas d'inventer comme conneries (même si c'est pas obligatoire au début) pour pourrir la vie du citoyen!!! Bientôt, il faudra se retenir de péter et de roter une fois par semaine pour permettre à la planète de se régénérer...

Les derniers commentaires

  • Marcel le 19.01.2011 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    Vendredis sans poisson

    Personnellement je suis pour tous les vendredis sans poisson

  • Francis le 19.01.2011 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Avant de consommer faut savoir manger!!

    Qui mange du poisson?? et de la viande?? A part quelques Portugais et Italien le reste c'est: Dorade d'élevage, poisson pané, crevettes surgelé, filet de pangasius et pour la viande steak haché, nugetts de poulet et kebab. Imaginez une famille de 5 personnes qui veulent manger 5 cotes de buf? il faut 100.- contre 20 euro au Portugal. Les seuls qui mangent du bon poisson et de la viande ce sont les retraités suisse qui sont partis sur les côtes espagnoles et italiennes. Avec 4000 euro par mois ils peuvent manger tout les soirs au restaurant!!

    • Marc le 19.01.2011 19:49 Report dénoncer ce commentaire

      Déchets de viandes...

      C'est effectivement ça!! La plus part mangent des déchets de viandes et poisson. Impossible a moins d'aller en France voisine ou a la ferme d'acheter ce qu'on appelle viande a prix convenable.

  • Scoop le 19.01.2011 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Plat du jour

    Les écolos auraient dû y penser il y a vingt ans!!!Laissez nous manger ce que bon nous semble pour notre santé et arrêter de vouloir tout contrôler...

  • charlie le 19.01.2011 07:41 Report dénoncer ce commentaire

    Ce que je mets dans mon assiette,

    ne regarde personne. Capable de prendre soin de ma santé, capable aussi de respecter ma consommation.

  • Morgarten le 18.01.2011 20:11 Report dénoncer ce commentaire

    Soylent green en 2022 ?

    Comme c'est parti, la fiction "Soleil vert" de Harry Harisson, où les cadavres humains étaient transformés en pillules pour nourrir les gens, prend des allures de prémonition !. Après l'interdiction de manger de la viande ou du poisson, on va interdire les cimetierres et la crémation (polluants)et hop, tout le monde à la broyeuse au profit des pharmas qui s'en réjouissent d'avance. Curieusement l'auteur situait son action en... 2022. Ca fiche la trouille, non ?

    • Billy Pilgrim le 19.01.2011 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      Même pas peur

      J'adore lire des romans de science-fiction mais comme j'ai encore toute ma tête et que j'arrive sans problème à différencier réalité et fiction ça ne me fiche pas du tout la trouille.