Vaud

13 octobre 2017 10:45; Act: 13.10.2017 10:58 Print

Accusé au Salvador, un nanti se réfugie à Morges

Un Salvadorien a quitté son pays où il était accusé de corruption et de fraude. Il vit désormais sur les bords du Léman.

Une faute?

Un homme d'affaire du Salvador poursuivi par la justice de son pays, réside à Morges (VD) depuis avril dernier, relate le «Tages-Anzeiger». L'homme est soupçonné de corruption et de fraude. En janvier, lorsqu'une nouvelle arrestation à son encontre est prononcée, il disparaît d'Amérique centrale.

Le journal zurichois en collaboration avec la plate-forme en ligne salvadorienne Revista Factum a retrouvé la trace d'Enrique R. à Morges, dans le canton de Vaud. Ce multimillionnaire qui possède un passeport suisse s'est enregistré au contrôle des habitants en avril 2017. Son nom est inscrit à l'interphone de son adresse morgienne.

Interpol

Les autorités sont au courant de la présence de Enrique R. âgé de 65 ans. Elles n'ont en revanche pas indiqué si une enquête était en cours. La justice salvadorienne avait lancé un signalement via Interpol, mais on ignore si un avis de recherche a été publié, précise le «Tages-Anzeiger».

Très connu dans son pays, le Salvadorien a fait fortune dans le pétrole et le traitement des ordures. Il possède plusieurs biens immobiliers en Suisse. Un hélicoptère a été enregistré à son adresse de Morges, un appareil qui avait été auparavant confisqué par la justice de Floride (USA).

(akh)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • francky67 le 13.10.2017 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Oups on l as pas vu ce monsieur

    C'est un riche la suisse va le garder, et le protéger pas comme les pauvres suisses qui n ont presque plus rien pour vivre ou se soigner

  • Candy le 13.10.2017 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le fric achète même la justice

    si il n'était pas milliardaire, il aurai sûrement été livré sur un plateau a son pays

  • Paquito le 13.10.2017 11:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissé aller,,,,,,

    Pas étonnant..... on donne facilement le passeport suisse et en suite on cherche à savoir qui cest ce Monsieur ?!?! Les autorités font preuve de laxisme et manque de courage pour faire front à cette gabegie et bien dautres

Les derniers commentaires

  • Cocasse le 15.10.2017 00:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le genre,Rien ne me surprend plus

    Et on l'accueille... Le fric une fois de plus acheté tout C'est navrant. Fouttez-le dehors!

  • feelgood le 14.10.2017 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Endémique!

    La corruption reste le fléau numéro un des pays d'Amérique latine. Elle gangrène toutes les couches de la société. Pour y avoir vécu de nombreuses années, je ne vois pas de solution à ce problème. C'est juste immonde! Se justifier à la télé, parce que l'on a à peine 12 procès en cours pour corruption et non 25, comme le prétend la presse, voilà l'histoire que j'ai vécue au Brésil. Malgré tout, il y a encore des personnes honnêtes et je leur tire mon chapeau, car c'est pour eux une lutte sans relâche avec son lot de dégoût, de frustrations et d'abnégation continuelles.

  • Claudia le 13.10.2017 22:37 Report dénoncer ce commentaire

    Un multimillionnaire en eau trouble se planque à M

    Justice: Il y a 14 heures - Un multimillionnaire en eau trouble se planque à Morges ... Salvador et soupçonné de trafic de drogue aux Etats-Unis s'est réfugié dans le canton de Vaud. ... Enrique R. son passeport suisse le met à l'abri d'une extradition !!!!!

  • regeuns le 13.10.2017 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est un suisse!

    Si vous lisez bien l'article il est clairement dit que c'est un monsieur de nationalité Suisse qui est partis vivre au Salvador donc normale que la Suisse l'accepte. Après c'est à voir si le Salvador va pouvoir venir le chercher pour ce qu'il a fait.

    • Albert Levert le 13.10.2017 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @regeuns

      On a pas dû lire le même article...

  • Le Suisse le 13.10.2017 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trîste

    On est vraiment devenu le paradis des malfrats....

    • Fabrice Majo le 14.10.2017 04:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Suisse

      Oui, à commencer par la Confédération...