Vevey (VD)

08 octobre 2009 22:44; Act: 09.10.2009 08:59 Print

Critiqué, Nespresso se lance dans une croisade écolo

par Grégoire Corthay - Le leader mondial du «café en portion haut de gamme» mise activement sur le développement durable.

Une faute?

Face aux critiques concernant l’impact de ses capsules usagées sur l’environnement, Nespresso vient de lancer le programme «Ecolaboration».

D’ici fin 2013, la filiale de Nestlé s’engage sur trois objectifs: s’approvisionner à hauteur de 80% en café issu d’une agriculture durable (contre 40% actuellement), tripler les capacités de recyclage de capsules usagées et réduire de 20% l’empreinte carbone liée à la réalisation de chaque tasse de café.

«Concernant l’approvisionnement, il s’agit d’un gros challenge. De 25 000 fermiers qui nous fournissent actuellement, nous allons passer à 80 000, à qui nous achetons le café à des prix très supérieurs à ceux du marché», affirme Pascal Hottinger, directeur de Nespresso Suisse. Le responsable souligne que ce programme n’aura pas de répercussions sur le prix du café pour le consommateur. «Ecolaboration» n’est pas un projet philanthropique, précise-t-il. «Il s’agit de créer un cercle vertueux qui sera bénéfique pour nous» et de permettre de poursuivre son développement.

En 2009, Nespresso devrait enregistrer «une croissance à deux chiffres» et franchir le cap des 2,5 milliards de francs de ventes.