Piratage informatique

14 juillet 2015 14:54; Act: 14.07.2015 16:04 Print

Menacée sur internet, Lausanne porte plainte

Les systèmes informatiques de la Ville de Lausanne font l'objet de menaces sur les réseaux sociaux de la part d'un groupe se revendiquant d'Anonymous Suisse. La Ville a déposé plainte.

Sur ce sujet
Une faute?

La Ville de Lausanne a été informée qu'un message de menace émanant d'un groupe se revendiquant d'Anonymous Suisse avait été posté sur les réseaux sociaux, indique-t-elle mardi dans un communiqué. Le groupe indique vouloir s'attaquer aux réseaux informatiques de la Ville dans les prochains jours à cause de la situation subie par des locataires d'une tour de la place de la Sallaz en travaux.

Réseau protégé

La Ville prend la menace au sérieux sans pour autant avoir de certitudes quant à sa réalité. Ses services informatiques ont pris contact avec les instances de la Confédération en charge de l'analyse et de l'évaluation des menaces informatiques.

Parallèlement, plainte a été déposée à l'encontre des auteurs de cette menace. Enfin, les mesures techniques nécessaires ont été prises afin de protéger le réseau informatique de la Ville contre de possibles intrusions.

Pas responsable

Sur le fond, la Municipalité ne peut être tenue pour responsable des rapports sociaux entre tous les acteurs de la société, souligne-t-elle. Elle garantit la sécurité des biens et des personnes et confirme que le projet privé qui est en cours de réalisation à la Sallaz est mis en oeuvre selon les règles de l'art.

Parallèlement, l'Exécutif recommande au propriétaire et à ses mandataires de manifester respect et égards pour les personnes qui résident dans le bâtiment en cours de transformation.

Respecter les locataires

La vidéo prétendûment signée par Anonymous Suisse a été postée lundi. Elle demande à la Municipalité de respecter les hommes et les locataires de la Tour de la Sallaz. Elle avertit que, sans réaction de la Ville, ses services informatiques seront mis hors-service le 25 juillet à minuit.

En début d'année, les habitants de la Tour de la Sallaz ont souffert des nuisances d'un chantier voisin mené par un fonds d'investissement, qui a notamment fait vibrer les murs et tomber les tableaux dans les appartements. Interpellée au Conseil communal, la Municipalité a affirmé récemment qu'il n'y avait pas de risque et que la situation était sous contrôle.

(ats)