Tuberculose

21 avril 2017 05:52; Act: 21.04.2017 08:05 Print

2,4 millions alloués à des chercheurs de Lausanne

La Fondation Bill et Melinda Gates a octroyé une bourse à iM4TB, basé à l'EPFL.

storybild

En 2015, prenant conscience du potentiel de PBTZ169, la Fondation Bill et Melinda Gates avait déjà alloué 750'000 dollars (746'000 francs) à iM4TB pour développer et tester le médicament dans des essais précliniques. (Photo d'archives) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Fondation Bill et Melinda Gates a alloué une bourse de 2,45 millions de dollars (2,44 millions de francs) à iM4TB, une fondation sans but lucratif basée à l'EPFL. Cela afin qu'elle puisse soumettre son médicament novateur contre la tuberculose à des essais cliniques.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en 2015 seulement, 10,4 millions de personnes ont contracté la tuberculose (TB) et 1,8 million en sont morts. Les personnes porteuses du HIV sont 30 fois plus susceptibles de contracter la maladie, et plus de 95% des décès se produisent dans les pays à bas et moyen revenu.

iM4TB est basée à l'Innovation Park de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Fondée en 2013, sa mission est de «développer des médicaments meilleurs et aux effets plus rapides pour combattre la tuberculose et ainsi réduire l'intervalle entre la découverte scientifique et le marché, de manière à offrir des traitements abordables à toute personne dans le monde.»

Les essais précliniques sont encourageants

La fondation est présidée par le professeur Stewart Cole, un expert de la tuberculose qui dirige également le Global Health Institute de l'EPFL. Elle a développé un médicament anti-TB novateur appelé PBTZ169, dont la licence est détenue par l'EPFL.

Cet antibiotique vient de s'avérer efficace dans des essais précliniques, tandis que des études antérieures in vivo ont montré qu'il agit plus vite et plus efficacement que les médicaments anti-TB recommandés actuellement par l'OMS.

PBTZ169 agit en empêchant Mycobacterium tuberculosis de constituer l'enveloppe cireuse de sa cellule, qui protège la bactérie des attaques du système immunitaire du patient et des antibiotiques. En détruisant cette enveloppe, PBTZ169 est capable de tuer des bactéries TB résistantes, et potentiellement de raccourcir la thérapie.

Un nouveau coup de pouce

En 2015, prenant conscience du potentiel de PBTZ169, la Fondation Bill et Melinda Gates avait déjà alloué 750'000 dollars (746'000 francs) à iM4TB pour développer et tester le médicament dans des essais précliniques.

La fondation vient maintenant de renouveler son soutien en octroyant un coup de pouce supplémentaire à iM4TB pour procéder à la Phase I des essais cliniques, afin d'étudier l'innocuité du médicament et sa biodisponibilité.

«C'est une étape majeure pour iM4TB et nous espérons que les patients bénéficieront bientôt de PBTZ169», commente Emilyne Blattes, cheffe de projet cliniue, citée vendredi dans un communiqué de l'EPFL. Les essais vont être effectués en collaboration avec le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et sa Division de pharmacologie clinique.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Marie-Jo le 21.04.2017 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tuberculose

    Félicitations à lui, et super contente pour les chercheurs. Cet argent leurs est nécessaire au vu de la recrudescence assez importante en Suisse . Mais comme toujours il y a des critiqueurs

  • BlackMamba le 21.04.2017 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Small Gifts = Big Change!

    Si chacun d'entre nous dans les pays développés donnerai CHF 1.- par an à la recherche médicale, ou autres initiatives pour le développement des personnes défavorisées comme la malnutrition on aurait pas besoin des Gates ou autres philanthropes. Réfléchissez l'union fait la force, il y aurait des milliards sur la table!

  • jazz le 21.04.2017 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien pas bien

    c'est très bien mais dessu car j'ai appris qu' il investit dans l'armement il est pour les OGM il travaille avec M-santo (5 ex employé travaille pour ca fondation et ce n'est pas pour le salaire). il veut sauver d'un côté et il investit dans la mort d'un autre côté.

Les derniers commentaires

  • jazz le 21.04.2017 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien pas bien

    c'est très bien mais dessu car j'ai appris qu' il investit dans l'armement il est pour les OGM il travaille avec M-santo (5 ex employé travaille pour ca fondation et ce n'est pas pour le salaire). il veut sauver d'un côté et il investit dans la mort d'un autre côté.

  • BlackMamba le 21.04.2017 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Small Gifts = Big Change!

    Si chacun d'entre nous dans les pays développés donnerai CHF 1.- par an à la recherche médicale, ou autres initiatives pour le développement des personnes défavorisées comme la malnutrition on aurait pas besoin des Gates ou autres philanthropes. Réfléchissez l'union fait la force, il y aurait des milliards sur la table!

  • It fout le 21.04.2017 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu le même email dans mes spams...

    Alors ca voudrait dire que moi aussi j'ai gagné ca... reste à écrire à l'avocat domicilié au Cameroun

  • Endowarrior le 21.04.2017 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour les maladies moins connues

    Et contre l'endométriose qui touche des millions de femmes, soit 2 sur 10, maladie qu'on appelle le cancer silencieux, personne ne veut donner de l'argent pour la recherche et développer des traitements à la place de multiples opérations et récidives vu que cette maladie est incurable ?! Ah ben non bien sûr ça n'intéresse personne, vu que ça touche et invalide que des femmes !!!

    • Marie-Jo le 21.04.2017 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Endowarrior

      Ne pensez pas que rien ne se fait, oui pour une femme c'est terrible, mais vous savez la recherche cela peut prendre du temps. Voir plusieurs années.

    • gwen le 21.04.2017 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Endowarrior

      Vous soutenez une cause juste mais dans le cas présent, Je suis pas convaincu que cette pathologie fasse autant de carnages que la tuberculose... ( rien qu'en terme de morts)

    • annelise borloz le 22.04.2017 07:56 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut commencer par une maladie

      Toutes les maladies sont concernées par la recherche. Vaccins, médicaments et ainsi de suite.

  • Marie-Jo le 21.04.2017 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tuberculose

    Félicitations à lui, et super contente pour les chercheurs. Cet argent leurs est nécessaire au vu de la recrudescence assez importante en Suisse . Mais comme toujours il y a des critiqueurs