Canton de Vaud

16 mai 2017 13:02; Act: 16.05.2017 13:48 Print

Léman 2030 au secours de la ligne Lausanne-Genève

La nouvelle voie ferroviaire à Founex permettra aux trains marchandises de s'arrêter pour être dépassés par des trains voyageurs plus rapides.

storybild

Le nouveau chantier Léman 2030 s'est ouvert fin avril 2017. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les CFF entament la construction d'une nouvelle voie ferroviaire à Founex (VD). Elle servira à maintenir les capacités du transport de marchandises tout en augmentant celles du trafic voyageurs sur la ligne Lausanne-Genève.

Ce nouveau chantier Léman 2030 s'est ouvert fin avril 2017, ont indiqué les CFF, l'Office fédéral des transports, les cantons de Vaud et Genève mardi dans un communiqué commun. L'infrastructure permettra aux trains marchandises de s'arrêter pour être dépassés par des trains voyageurs plus rapides.

Le projet permettra d'augmenter la capacité pour les clients et d'assurer le passage d'environ deux trains marchandises par heure en journée. Le chantier se terminera fin 2019. Ses coûts, estimés à 73 millions de francs, sont financés par l'étape d'aménagement ferroviaire 2025 approuvée en 2014 lors de la votation fédérale FAIF. Il s'agit du premier projet que les CFF réalisent dans ce cadre.

30 trains par jour

Réunis mardi à la gare de triage de Denges, les partenaires de Léman 2030, dont les CFF, l'OFT, la conseillère d'Etat vaudoise en charge des infrastructures Nuria Gorrite et son homologue genevois Luc Barthassat, ont souligné l'importance du transport ferroviaire de fret dans le bassin lémanique.

Le trafic marchandises s'est en effet continuellement accru au cours des dernières années dans la région. En 2016, plus de 30 trains ont transporté chaque jour environ 7'000 tonnes de marchandises sur la ligne Lausanne-Genève, soit une croissance d'environ 14% depuis 2011.

Désengorger les routes

Vaud et Genève ont également souligné l'importance de la mise en place de systèmes logistiques performants entre leurs deux cantons, en misant sur le développement parallèle du rail et de la route pour désengorger les axes de transports. En moyenne, un seul train de marchandises permet d'éviter la circulation d'une quarantaine de camions, relève le communiqué.

Pour soutenir la priorité accordée au transport par rail dans la Métropole lémanique, le Conseil d'Etat vaudois a acheté pour les CFF une parcelle de 55'000 m2 à proximité des voies ferroviaires et de la future route RC 177 à Vufflens-Aclens. Cette surface stratégique sera préservée afin que les CFF puissent y développer un nouveau projet, dans un esprit de complémentarité entre le rail et la route pour le fret.

Plusieurs scénarios à Genève

De son côté, le canton de Genève a institué en juin 2015 le Conseil du transport privé professionnel de marchandises, organe officiel qui réfléchit à l'optimisation du transport de marchandises à Genève.

Dans ce cadre, plusieurs scénarios sont en cours d'examen pour développer une plate-forme d'échange rail/route situé dans la zone industrielle de Meyrin-Satigny sur la ligne Genève-La Plaine. L'objectif: diminuer de 30'000 tonnes les émissions de CO2 du trafic de marchandises, tout en réaffirmant la centralité du transport routier de marchandises pour les livraisons de proximité.

3,8 milliards

Le programme Léman 2030 prévoit le doublement de la capacité de la ligne Lausanne-Genève ainsi que le passage à la cadence au quart d'heure des trains du RER Vaud et du Léman Express. Il prend aussi en compte les besoins du trafic marchandises. Dans l'ensemble, les investissements se montent à quelque 3,8 milliards de francs.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John Doe le 16.05.2017 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    dépenser là où c'est nécessaire

    Dire qu'il suffirait de n'accepter que des wagons marchandises dernière génération capable de rouler à 200 km/h sur les voies hélvètiques... Tout le monde y gagnerait: convois plus rapides, bruit réduit, fin des ralentissements dùs aux marchandises, trafic plus fluide, gestion facilitée... Les CFF peuvent aussi rétablir la ligne du Tonkin et la mettre à double voie; elle servirait à dévier les marchandises depuis Genève pour le Valais, ainsi que pour le trafic voyageurs, désengorgerait la ligne Lausanne-Genève et capterait les nombreux frontaliers depuis Thonon vers le Chablais

  • Coppetan le 16.05.2017 20:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la voie....

    Donc nos édiles ont pensé à une ligne technique pour parquer les marchandises et laisser la place aux trains de passagers ... excellente idée... qui existait déjà à Coppet (!) dans les années 70 (!!)... on progresse il parait...

  • Sébastien D. le 17.05.2017 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Léman 2030 est une bonne chose, mais...

    pourquoi ne pas continuer directement la troisième voie CFF jusqu'à Lausanne ??? À propos, dans le futur après 2030, pourquoi ne pas créer un nouvel axe ferroviaire parallèle pour les trains rapides IC + EC pendulaires qui s'inclinent dans les virages, afin de faire directement Genève - Lausanne à 200km/h, puis un nouvel axe en tunnel Lausanne - Aigle, également apte à 200km/h ??? Cela permettrait de décharger l'axe Genève - Lausanne - Villeneuve surchargé et de ne garder que sur les voies actuelles les RE + IR + Trains de marchandises. Il faut étudier les futures diverses possibilités.

Les derniers commentaires

  • Sébastien D. le 17.05.2017 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Léman 2030 est une bonne chose, mais...

    pourquoi ne pas continuer directement la troisième voie CFF jusqu'à Lausanne ??? À propos, dans le futur après 2030, pourquoi ne pas créer un nouvel axe ferroviaire parallèle pour les trains rapides IC + EC pendulaires qui s'inclinent dans les virages, afin de faire directement Genève - Lausanne à 200km/h, puis un nouvel axe en tunnel Lausanne - Aigle, également apte à 200km/h ??? Cela permettrait de décharger l'axe Genève - Lausanne - Villeneuve surchargé et de ne garder que sur les voies actuelles les RE + IR + Trains de marchandises. Il faut étudier les futures diverses possibilités.

  • Freineur Professionnel le 16.05.2017 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pschhhhhhht iiiiiiiiiiii crouic

    Quand les gens qui habitent actuellement à 30 mètres des voies entendront les trains marchandises s'arrêter sous leurs fenêtres jour et nuit ils deviendront zinzin.. même Avec les parois anti bruit ça grincera ..

    • Bock En Bas le 18.05.2017 00:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Freineur Professionnel

      On se réjouit de s'y arrêter la nuit et de réveiller tout le monde

  • Coppetan le 16.05.2017 20:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la voie....

    Donc nos édiles ont pensé à une ligne technique pour parquer les marchandises et laisser la place aux trains de passagers ... excellente idée... qui existait déjà à Coppet (!) dans les années 70 (!!)... on progresse il parait...

    • Jérôme Bolomey le 17.05.2017 00:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Coppetan

      Ils ont surtout «pensé» à construire le MCBA juste à côté de la gare, éliminant toute possibilité de croissance vers l'ouest.......

    • steve le 17.05.2017 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Coppetan

      haha tu m'a tué :)))

  • Dede B le 16.05.2017 19:41 Report dénoncer ce commentaire

    temps

    Je ne suis pas spécialiste du traffic ferroviaire, mais le mois passé en allant a Genève, on a croisé 2 trains entre Morges et Genève, ça me semble peu...Est-ce nécessaire de laisser 20 minutes entre chaque convoi ?

    • T.Durden le 16.05.2017 22:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dede B

      Alors étant pas spécialiste je pense qu'il est pas mal de pas la ramener non?

  • John Doe le 16.05.2017 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    dépenser là où c'est nécessaire

    Dire qu'il suffirait de n'accepter que des wagons marchandises dernière génération capable de rouler à 200 km/h sur les voies hélvètiques... Tout le monde y gagnerait: convois plus rapides, bruit réduit, fin des ralentissements dùs aux marchandises, trafic plus fluide, gestion facilitée... Les CFF peuvent aussi rétablir la ligne du Tonkin et la mettre à double voie; elle servirait à dévier les marchandises depuis Genève pour le Valais, ainsi que pour le trafic voyageurs, désengorgerait la ligne Lausanne-Genève et capterait les nombreux frontaliers depuis Thonon vers le Chablais

    • Chf le 16.05.2017 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @John Doe

      Les frontaliers n'utilisent que leur voituuuuuuure

    • Reflexionman le 16.05.2017 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @John Doe

      Rouler à 200 km/h Magnifique Mais ou en suisse ? Dans les courbes on faits comment ? Et l infrastructures à déjà de la peine à suivre avec les fortes accélérations des trains voyageurs, j imagine pas avec des trains marchandise plus rapide

    • Sébastien D. le 17.05.2017 11:11 Report dénoncer ce commentaire

      En Suisse @John Doe + @ Reflexionman...

      il y a les tronçons CFF Olten - Oensingen dans le Canton de Soleure et Erstfeld - Biasca dans les Cantons d'Uri ainsi que du Tessin, avec le nouveau tunnel de base du Gothard, qui sont aptes à 200km/h, mais c'est les 2 seuls axes que je connaisse et je ne suis pas au courant s'il y en a d'autres, par contre pour 2020, entre Biasca et Lugano, il y aura le nouveau tunnel de base du Monte Ceneri qui devrait être aussi apte à 200Km/h ! À propos, divers trains Helvétiques voyageurs (RE + IR + IC + EC) sont pendulaires, car ils s'inclinent dans les virages, afin d'aller plus vite dans les courbes.

    • Sébastien D. le 17.05.2017 19:55 Report dénoncer ce commentaire

      Je remets mon troisième commentaire...

      qui n'avait pas été publié la première fois. Sur le net, j'ai trouvé les infos suivantes avec les lignes qui sont aptes à 200km/h en Suisse: Rothrist - Mattstetten + Sur les lignes Bâle et Zurich vers Brigue + Tunnel de base du Lötschberg + Tunnel de base du Gothard.

    • Connaisseur le 17.05.2017 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      Quand on connaît rien on évite de commenter comme si on savait tout ce que tu dis est archi faux .... désolé

    • Sébastien D. le 18.05.2017 07:41 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous en déplaise @Connaisseur... ???

      1)Alors effectivement je me suis trompé sur l'axe Olten -Oensingen qui n'est pas apte à 200km/h. 2)Les IC + EC sont des trains pendulaires. 3)Certains trains RE + IR sont aussi pendulaires (Lignes classiques du Lötschberg ou du Gothard). 4)Les lignes qui sont aptes à 200km/h sont bien les suivantes: Rothrist - Mattstetten + Tunnel de Base du Lötschberg + du Gothard ! (Je suis aussi 1 connaisseur des lignes CFF.) 5) Mais si sur le net ou si 1 journaliste dans les médias ont dit des bêtises sur Bâle+Zurich vers Brigue ou sur le futur Tunnel de Base du Ceneri ou autres, ce n'est pas de ma faute !