Vaud

21 novembre 2016 11:08; Act: 21.11.2016 20:21 Print

L’app de l’EPFL pour manger sainement

La haute école a lancé un programme qui référence des milliers de produits alimentaires.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Qui ne s’est jamais retrouvé perplexe en lisant la liste des ingrédients d’un produit au supermarché? Pour s’y retrouver et permettre de savoir exactement ce que l’on achète, l’Ecole polytechnique fédérale (EPFL) a lancé un vaste projet appelé openfood.ch. «En simplifiant les données complexes des étiquettes, Openfood encourage le consommateur à mieux comprendre ce qu’il achète et facilite une alimentation plus saine», note Marcel Salathé, professeur à l’EPFL.

Plus de 14 000 étiquettes, soit à peu près la moitié des produits vendus en Suisse, ont déjà été répertoriées dans une base de données mise à disposition gratuitement du public ou des développeurs d’apps.

Le premier outil créé par l’EPFL se focalise sur la quantité de sucre présente dans un aliment. Il est téléchargeable gratuitement via openfood.ch. En scannant simplement le code-barres du produit, plusieurs informations utiles apparaissent sur le smartphone. «Il s’agit de la première pierre à l’édifice. Le sucre est présent dans des aliments que l’on ne soupçonne pas comme le jambon. Grâce à l’affichage du nombre de morceaux de sucre, le consommateur visualise directement ce que contient le produit», explique la cheffe de projet Stéphanie Milliquet.

D’autres apps suivront. «C’est encore de la musique d’avenir, mais à terme, une simple photo d’un plat dans un restaurant ou à la maison fournira de nombreuses informations très utiles.»

En parallèle, l'EPFL met en ligne le site factfood.org qui proposera des articles et des informations scientifiquement validées sur la nutrition, en partenariat éditorial avec le CHUV. Son ambition est d'aider le consommateur à distinguer le vrai du faux et d'améliorer ses connaissances.

(reg/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • @penelope le 21.11.2016 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Magnifique! On en avait assez d'être roulés dans la farine et dans l'huile de palme au prix fort. Il est temps que l'industrie alimentaire arrêté de faire du mal au gens et commence à être inventive au niveau sain, propre, traçable et sans tricheries. Quitté à remettre en question leur business plan. Faire payer cher pour empoisonner les gens, j'espère que c'est fini. Redonner le respect et l'argent dûs aux agriculteurs propres, j'espère qu'on a enfin compris. Sinon nous les consommateurs, on sera obligés de continuer à s'empoisonner, s'engraisser, de subir des cancers etc. évitables.

  • Lider le 21.11.2016 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Food

    Excellente initiative !! L'app sera-t-elle utilisable hors ligne ?

  • chaloup le 21.11.2016 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    neutralité

    c'est une bonne initiative mais les infos seront analysées avec neutralité ou on reprend les infos de l'étiquette ? Parce que je me rappelle encore les étiquettes 100% pur boeuf...

Les derniers commentaires

  • Jean-Marc Cruchon le 22.11.2016 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fan

    Je viens de tester cette application et je trouve son approche intéressante. Extrêmement simple d'utilisation, elle permet de visualiser en un coup d'il la composition en sucre, en lipides etc, de la plupart des mets que nous achetons en Suisse. Il est vrai que la plupart du temps nous n'avons pas le temps ou nous ne sommes pas intéressés par cette approche, mais je pense qu'il est très instructif de s'y pencher, ce ne fusse que pour apprendre à mieux manger et préserver sa santé avec en plus un peu d'exercice. À défaut, l'obésité nous guette, fléau de notre société !

  • Pierre Roche le 22.11.2016 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Inutile...

    celui qui veut manger sainement et avec le moins d'impact sur la planète n'achete aucun produit manufacturé, que du local (bio et si pas dispo de culture normal) et de saison. pas besoin d'app pour ca. Tout au plus un calendrier des friuts et legumes facilement obtenable

  • c. gasore le 22.11.2016 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Gratuitement?

    Gratuitement? Sauf que les EPF sont finances à 80% par les impôts des habitants de ce pays! En plus ces code bare EAN sont répertoriés dans une base mondiale! Pour ma part ça fait 5ans que je ne becquete plus les plats surgelés depuis les findus au canassons je perd 30min à la cuisine mais je sais que ce qu il y a dans mes lasagnes au moins! Openfood, openCV, openimages, openRobot's ces temps les open exploiter les données des utilisateurs pour faire du beurre sur leurs dos! ex: OpenGoogle

  • A quoi ca sert? le 22.11.2016 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une autre idee

    C'est très bien. Maintenant, à quand une app qui donne le bilan carbone de l'aliment ainsi que les conséquences que cela a sur la vie humaine et animale ? C'est vrai, ça risque d'être compliqué... Un petit exemple : au supermarché vous voulez acheter des légumes sains et bon pour la planète, pour bien faire vous optez pour du bio... Prenez des haricots : ils sont cultivés en Égypte au milieu du désert... Pensez au transport et l'énergie qu'il faut dépenser pour amener l'eau en plein désert sans parler des conséquences humaines: on préfère utiliser l'eau pour arroser des haricots

  • Heidi le 22.11.2016 07:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Site dangereux ?

    Oh ben zut, mon antivirus crie au secours et me bloque quand j'essaie d'aller sous openfood.ch. J'ose forcer ? Ça m'intéresserait pourtant vivement.