Lausanne

14 janvier 2015 06:32; Act: 14.01.2015 07:09 Print

«On a l'impression que le bâtiment va s'effondrer»

par Caroline Gebhard - Des locataires vivent la peur au ventre en raison de travaux de démolition. Ils ne risquent rien mais seront indemnisés.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Les murs tremblent, le bruit est assourdissant, un lustre s’est descellé et les bébés ne dorment plus. Depuis fin décembre, les habitants du numéro 1 de la route de Berne à Lausanne, à la place de la Sallaz, vivent un enfer. En cause: les travaux de démolition du supermarché qui se trouvait au pied de la tour. «On a l’impression que le bâtiment va s’effondrer. Je passe mon temps à me demander comment sauver mes enfants», confie une maman. «Vendredi, c’était la panique. Les vitres claquaient», ajoute un locataire. Sa voisine vit «dans la peur du matin au soir».

Les résidents ne courent pourtant aucun risque: avisées de leurs craintes, les autorités ont tout contrôlé. «Il n’y a pas de danger mais un problème de nuisances, qui est à apprécier par le propriétaire», note Olivier Français, municipal chargé des Travaux. Le fonds d’investissement Swissreal, lié à UBS, qui possède l’immeuble a convoqué les locataires mardi pour les informer et les rassurer. L’un de ses porte-paroles explique que «ce qui a été un peu sous-estimé, c’est l’impact visuel qui ajoute peut-être une crainte supplémentaire.» Le pied de la tour, évidé, dévoile en effet des structures métalliques destinées à assurer sa stabilité mais qui effraient les habitants. «Ce sont des travaux peu banals car on travaille sous l’immeuble. De plus, la situation est particulière car le bâtiment n’a pas été évacué», poursuit le porte-parole, qui annonce que les travaux lourds devraient durer encore une quinzaine de jours.

Une vidéo a été réalisée par les locataires du bâtiment