Lausanne

26 février 2009 12:26; Act: 26.02.2009 13:27 Print

50 vélos en libre service sur le campus de l'UNIL

Après le prêt de vélos en ville, Lausanne Roule se lance dans les vélos en libre service automatisé sur la campus universitaire.

Une faute?

Ce système existant dans quelque 80 villes d'Europe sera installé pour le première fois en Suisse ce printemps, a annoncé jeudi l'association.

Ces dix dernières années, des centres de prêts de vélos se sont ouverts à Lausanne, Renens, Vevey, Echallens, Genève, Neuchâtel et Sion, Zurich, Berne et Thoune. Ces associations à but non lucratif assurent ce service durant la belle saison tout en offrant des programmes d'occupation et de formation pour des requérants d'asile ou des chômeurs.

Principale différence: le système installé sur les campus de l'Université de Lausanne et de l'EPFL sera entièrement automatisé. Les bicyclettes pourront être empruntées en tout temps sept jours sur sept et restituées à une autre station. Il n'est plus nécessaire de revenir à son point de départ.

Sésame magnétique

Dès la mi-mai, 50 vélos seront à disposition en cinq endroits du campus de Dorigny. Les étudiants, les enseignants et le personnel travaillant sur le campus pourront déverrouiller les vélos aux bornes grâce à leur carte d'identification. Le temps du prêt est de trois heures au maximum.

L'investissement de départ et les coûts d'exploitation durant les 18 premiers mois s'élèvent à 520 000 francs, financés prioritairement par la Fondation pour les étudiants EPFL (FEE). Lausanne Roule s'engage à trouver des sponsors pour environ 20 % de cette somme, a précisé à l'ATS son directeur, Lucas Girardet.

Ambitions nationales

Campus Roule est un prélude à la mise en place d'un système automatique dans l'agglomération Lausanne-Morges. Lausanne Roule voit même plus loin: l'association espère étendre à terme le système au niveau cantonal puis national. Une carte magnétique permettrait ainsi d'emprunter un vélo dans n'importe quelle ville équipée du système de prêt.

(ats)