Territet (VD)

19 octobre 2017 22:15; Act: 20.10.2017 11:53 Print

A 80 ans, le tueur de l'EMS est toujours en détention

par Christian Humbert - Il avait agressé quatre résidents de l'établissement où il résidait: c'est en prison que l'octogénaire attend son procès.

storybild

C'est dans cet établissement que l'octogénaire avait agressé quatre autres résidents, en février. Une femme de 89 ans a succombé à ses blessures, deux semaines plus tard. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Papy a 80 ans. Mais, grand âge ou pas, c'est un tueur présumé au regard de la loi. Tout comme un autre octogénaire vaudois présumé meurtrier (lire encadré), il est détenu après avoir agressé quatre pensionnaires d'un EMS de Territet (VD) en février dernier. Une femme de 89 ans était décédée des suites des coups de couteau portés par le vieil homme.

Les conditions de détention de l'agresseur sont cependant particulières: il se trouve à l'unité psychiatrique de la prison de Lonay.

S'il se refuse à fournir des détails sur ce dossier, le procureur Laurent Contat a confirmé que le vieil homme était prévenu de meurtre et de tentative de meurtre. Le dossier est en passe d'être bouclé.

Il a quitté sa chambre muni d'un couteau

Le prévenu ne se souvient pas des détails de cette tragique nuit au cours de laquelle il a fait couler le sang. Il a quitté sa chambre de l'EMS. Muni d'un couteau, il s'est rendu dans celles d'un homme et de trois femmes et les a blessés avec son arme, pour une raison non éclaircie. Le personnel médical est intervenu et a alerté les secours. Une de ses victimes a succombé deux semaines plus tard. Les trois autres se sont remises de leurs blessures.

L'EMS de Territet est un centre psychogériatrique: il accueille des patients atteints de troubles cognitifs. Ses pensionnaires ne peuvent en sortir qu'accompagnés.

Expertises psychiatriques déterminantes

S'il est renvoyé devant une Cour pénale, cela ne signifie pas pour autant que l'octogénaire sera condamné. Les juges peuvent décider de mesures institutionnelles en milieu fermé et médicalisé. Les conclusions des experts en psychiatrie sur le degré de conscience du prévenu seront déterminantes: il faut être conscient de ses actes pour être puni.