Vaud

20 avril 2017 07:06; Act: 20.04.2017 09:48 Print

Amputé, il reçoit un maillot signé par Zizou et Ronaldo

par Abdoulaye Penda Ndiaye - Un jeune sportif a perdu une jambe après un accident. Le coup de pouce de ces deux champions va lui permettre d'acquérir les prothèses dont il a besoin.

storybild

Philippe Leuba a ramené de Madrid un maillot du Real dédicacé par Zinedine Zidane et ses joueurs pour Tony Manière, jeune sportif handicapé. Le maillot sera vendu aux enchères dans le cadre d'une campagne de récolte de fonds pour permettre à l'habitant d'Ecublens (VD) d'avoir des prothèses de dernière génération. (Photo: apn)

Sur ce sujet
Une faute?

Mercredi 19 avril, 10h30, 5e étage du service d'orthopédie du CHUV. Assis sur une chaise roulante, Tony Manière, un jeune homme de 22 ans, déballe un cadeau que vient de lui offrir le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba. Un maillot du Real Madrid avec les signatures de Zinedine Zidane, Ronaldo, Benzema et Isco. «Vous pourrez le vendre aux enchères sur votre site pour la récolte de fonds pour vos prothèses», conseille l'ancien arbitre international.

Oui à l'amputation pour renouer avec le sport

Il y a deux ans, le jeune homme s'est fait happer un membre par une machine agricole sur un chantier à Corcelles-Cormondrèche (NE) où il préparait son CFC d'horticulteur-paysagiste. Héliporté à l'hôpital de l'Ile de Berne, il a subi une série d'interventions chirurgicales. Quatre en tout dont la dernière remonte à l'été 2016. Finalement, en mars, l'habitant d'Ecublens (VD) s'est résolu à accepter, au CHUV, l'amputation dont il ne voulait pas entendre parler jusque-là. «Grâce à des prothèses, je peux renouer avec l'activité sportive. Avant mon accident, j'étais moniteur de ski et de gymnastique aux agrès, je pratiquais aussi divers sports aquatiques, le VTT... J'étais aussi sapeur-pompier volontaire et secouriste pour une entreprise spécialisée dans l'événementiel», relève Tony Manière.

Besoin de trois prothèses

Mais, dans son combat pour l'autonomie, un écueil financier se dresse devant le jeune homme. «L'assurance ne prend en charge qu'une prothèse pour la vie quotidienne. Mais Tony a besoin d'une prothèse lui permettant d'aller dans l'eau, une autre adaptée pour la course à pied et une troisième pour le ski», enchaîne une connaissance du jeune homme. Pour les trois prothèses, Tony Manière a besoin de 47'000 francs. Il a lancé avec des amis la plate-forme amputsport.ch destinée à la récolte de fonds et une page Facebook. Le site met en relation le sportif amputé ayant besoin d’aide et les personnes souhaitant le soutenir.

Tony Manière garde l'espoir de disposer bientôt de ses nouvelles prothèses. Même si, pour le moment, la récolte de fonds ne dépasse pas encore un millier de francs, il voit la vie du bon côté. «Depuis mon accident, je suis devenu plus fort mentalement et plus mûr. C'est vrai que j'ai perdu une jambe mais j'aurais pu mourir. Donc, malgré mon handicap, j'ai eu de la chance.»

(apn)