Lausanne

14 février 2018 22:07; Act: 14.02.2018 22:07 Print

Parfois, la police tire pour faire de l'art

Une artiste brésilienne a requis les compétences des forces de l'ordre de Lausanne pour créer une oeuvre qui sera exposée au mudac dès le mois prochain.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Des tirs ont retenti jeudi 1er février au stand de tir de Vernand, à Romanel. Rien d'inhabituel, si ce n'est la raison de ceux-ci. La mission était en effet bien particulière. Dans le cadre de la prochaine exposition au Musée de design et d'arts appliqués contemporains (mudac), l'artiste Clara Ianni, spécialement venue du Brésil, a pu bénéficier des services d'un instructeur responsable du domaine du tir de la police de Lausanne.

Fusil à pompe des unités spéciales, fusil d'assaut, 9mm, plusieurs types d'armes ont été utilisés pour tirer sur des plaques d'alu rectangulaires. Celles-ci seront présentées dès le 13 mars prochain lors de l'exposition «Ligne de mire», qui se consacre à l'univers des armes à feu, «ces objets ambigus, aussi fascinants que répulsifs, pulsionnels que meurtriers», décrit le mudac.

«Nous avons eu un très bon contact avec l'artiste», commente Sébastien Jost, porte-parole de la police de Lausanne. Clara Ianni n'en est pas à son coup d'essai. Elle a déjà mené à bien pareil projet au Brésil et en Allemagne. Le tout dans le but de «questionner la manière dont on délègue le pouvoir aux autorités officielles», selon la présentation du mudac.

(ywe)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hulot le 14.02.2018 23:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réflexion

    Au Brésil, les morts violentes par armes à feu sont courantes! Monter l'impact sur des tôles est très impressionnant et vu que cette démarche est faite en vue d'une exposition sur les armes, le message me semble limpide : mieux vaut tirer sur des tôles que sur des humains ! Quant au résultat artistique, je me laisserai surprendre!

  • L'inculte le 14.02.2018 22:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci, merci et encore merci.

    De l'argent du contribuable encore utilisé pour des lubies dites artistiques mais surtout pas culturelles,j'attends avec impatience les explications pédagogiques de l'artiste et le rapport de ces tôles trouées a coup de flingue .

  • Red le 14.02.2018 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    « Artiste »

    Cest triste que lon appelle cela de lart...

Les derniers commentaires

  • Michael le 15.02.2018 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    De la tôle...

    Il y a bien d'autre façon de faire de l'art que de tirer sur un rectangle de tôle. Un bloc de gel balistique ou tirer sous l'eau et prendre une photo de l'effet par exemple créais un meilleur effet. Mais un bout de tôle. Je trouve cela trop facile. Meme si je peut comprendre certain commentaire.

  • K.Euf le 15.02.2018 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre, quand même

    La police se tire dans le lard?

  • Blablabla le 15.02.2018 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Policier mon il

    Je pense que linstructeur de police avec ses baskets beiges et ses horaires réguliers (08:00 à 16:00, du lu au ve) qui ne travaille pas en rue a dû être fatigué dune telle journée !!!

  • Raspoutine le 15.02.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle philosophie derrière??

    Le résultat peut-être considéré "artistique" et éducatif, pourquoi pas, cela peut s'exposer dans un poste de police, servir à montrer aux aspirants l'impact des balles, etc. Mais je ne comprends absolument pas la démarche de l'artiste: «questionner la manière dont on délègue le pouvoir aux autorités officielles»??? Même en y mettant toute mon imagination, je ne vois absolument pas en quoi ces trous de balles questionnent quoique ça soit, si qqun peut me l'expliquer, merci d'avance.

  • Damien le 15.02.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Art vous avez dit art ?

    Eh bien, de nos jours on se fout à poil dans des musées, on fait des grafitis ignobles sur des toiles quand c' est pas sur des bâtiments, les flics font des "cartons" sur des plaques d'alu et tout cela est appelé de "l'art"? C'est quoi la prochaine étape "artistique" et médiatisé du prochain déluré? Repeidre les berceaux des nurseries avec de la matière fécale issue de couches bio??