Vaud

12 juillet 2018 20:39; Act: 12.07.2018 20:39 Print

Les enfants placés tardent à obtenir leur dû

par Doreen Enssle - Des personnalités font pression pour accélérer le traitement des dossiers de victimes de placement abusifs, dont certaines sont déjà âgées.

storybild

Parmi les enfants placés jusqu'en 1980, plus de 15'000 sont encore vivants. (Photo: Keystone/Lukas Lehmann)

Une faute?

«C'est la double peine!», a asséné la conseillère nationale Verte Lisa Mazzonne devant la presse jeudi à Lausanne. A la souffrance endurée par la passé viennent s'ajouter «des tracasseries administratives».

Les enfants retirés à leur parents et placés dans des foyers ou des familles jusque dans les années 1980 sont en effet confrontés à la lourdeur de procédure administrative pour obtenir réparation, dénoncent des militants et élus dans une lettre adressée au président de la Confédération Alain Berset.

A l'issu du délai de dépôt des requêtes, fin mars, l'Office fédéral de la justice (OFJ) avait reçu 9018 demandes de contribution de solidarité de 25'000 francs par personne. Problème: les derniers dossiers seront clos seulement en mai 2021. Parmi les 12'000 à 15'000 victimes encore en vie, «beaucoup sont âgées ou malades, et risquent de ne jamais voir la couleur de leur argent», s'insurge l'avocat Luc Recordon, ancien conseiller aux Etats et membre du comité de l'initiative pour la réparation.

Plus de forces
Dans sa lettre, le groupe réclame des forces supplémentaires pour le traitement des demandes. Objectif: aboutir à une décision «dans quelques mois». Si elle est signée exclusivement par des romands, comme l'écrivain Alexandre Jollien, le militant et ancien enfant placé Clément Wielly ou le président de l'association de défense des handicapés Procap Laurent Duvanel, la missive concerne tout la Suisse, précisent ses instigateurs.

De son côté, l'OFJ évalue en priorité les demandes de demandes de personnes malades ou âgées, soit plus de 75 ans. Début juin, il indiquait avoir déjà traité 1400 dossiers, et que 2500 autres cas seront pris en compte d'ici mi-2019.

Autour de la table, on pointe aussi du doigt «la réponse extrêmement formaliste» et le «laxisme» de l'Etat face à une situation hautement émotionnelle. Et de relever les initiatives comme celle du canton de Vaud, qui «a pu atténuer la rigueur de la procédure», assure Raphaël Mahaim, député écologiste au Grand conseil vaudois. Par exemple, en versant rapidement une aide d'urgence de 12'000 francs jusqu'en 2015.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 12.07.2018 21:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ben oui...

    ah quand c est pour verser de l argent aux petits citoyens....mais quand le petit citoyen a du retard sur ces impôts...ca ne tarde pas... le commandement de payer suit tres vite !

  • Max Bovey le 12.07.2018 21:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec nos excuses

    La honte n'a pas de prix mais une rapide indemnisation leur permettra au moins de savoir que leur souffrance est reconnue. Et il ne devrait pas y avoir de prescription pour que ça ne se reproduise jamais. Dire que certains croient vivre dans un pays civilisé.

  • Georges Desplands le 12.07.2018 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Wait and see

    Plus les dédommagements tardent, plus c'est tout bénéfice pour ceux qui devraient les payer. L'AI fait de même

Les derniers commentaires

  • Sandra Waser le 13.07.2018 19:54 Report dénoncer ce commentaire

    Mme

    Des guichets postaux devraient être mis à dispositions afin que chacun puisse aller retirer son avoir !!! Est-ce si compliqué que ça ???

  • Sandra Waser le 13.07.2018 19:44 Report dénoncer ce commentaire

    Mme

    Puisque l'argent est là, pourquoi pas le verser directement à tout le monde ? Un bon employé de banque peut exécuter celà stupidement avec la technologie de nos jours ! Si vous besoin d'aide je peux le faire bénévolement. Le temps passé à mettre des invitations au repas sous pli aurait pu servir à effectuer les versements non ? Et de grandes économies aurait ainsi été garanties.

  • Pierre le 13.07.2018 16:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus de rente à vie pour les conseillers fédéraux

    Et combien de francs à vie sont payés les conseillers fédéraux qui partent à la retraite! Voilà un poste quil faudrait supprimer....quils payent à la caisse de retraite et comme tout un chacun quils touchent uniquement celle ci et lAVS à 64 et 65 ans comme tout le monde! Imaginez un moment ce que Berset va nous couter dici quelques années ! Un véritable scandale

    • Sandra Waser le 13.07.2018 19:47 Report dénoncer ce commentaire

      Mme

      Ce n'est sûrement pas à Monsieur Berset qu'il faut s'en prendre ! Il ne peut pas tout faire non plus !!! Respect !!!

  • Dédé zolant le 13.07.2018 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les fonctionnaires aussi

    nos autorités ne connaissent pas le mot RESPECT, cessons de les respecter ces politiciens non respectables

  • Le Führer Edelweiss le 13.07.2018 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    Dictature, vite!

    La face cachée de la répugnante Suisse (pas les valereux citoyens, eux je les admire).