Vevey

08 novembre 2017 10:22; Act: 08.11.2017 15:30 Print

L'escroc qui promettait la lune est libre comme l'air

Un quinquagénaire suisse a été condamné à 14 mois de prison pour escroquerie par métier. Mais comme il était en détention préventive depuis 14 mois, il est libre.

storybild

La durée de la condamnation de l'escroc, 14 mois, est l'équivalent de celle de sa détention préventive. Il est donc libre désormais.

Sur ce sujet
Une faute?

Nouvelle condamnation pour l'ancien délégué économique d'Aigle Région: le quinquagénaire suisse a écopé mardi de 14 mois de prison par le tribunal correctionnel de Vevey. Sa précédente peine de deux ans avec sursis de cinq ans pour avoir détourné de l'argent d'Aigle Région n'a pas été révoquée. Détenu depuis son arrestation lors de l'enterrement de son père en septembre 2016, il a retrouvé la liberté immédiatement: la peine infligée étant couverte par la prison préventive.

L'homme a constamment nié avoir abusé de son nouvel employeur, de son père et de sa sœur. Cette dernière a cependant retiré sa plainte en cours d'audience, après avoir trouvé un accord avec son frère, l'accusé.

Il a été reproché au quadragénaire d'avoir détourné à son profit de grosses sommes pour entretenir son train de vie, malgré un salaire mensuel de 14'000 francs.

Il a été reconnu coupable d'escroquerie par métier et de faux dans les titres. En plus de promettre des parties de golf avec le président américain Obama, en raison de ses prétendus liens avec la CIA, il avait confectionné de faux avis de justice l'innocentant dans l'affaire d'Aigle Région.

Peine inférieure à celle requise par le procureur

Le procureur Olivier Jotterand avait requis 18 mois ferme.
L'avocat du condamné, Me Pierre-Xavier Luciani, devrait faire appel. Son client conteste les faits décrits.

(chu)