Lausanne

06 novembre 2015 16:06; Act: 06.11.2015 16:21 Print

La «Tour des infirmières» fête ses 50 ans

par Francesco Brienza - Des générations de jeunes femmes y ont été formées: la Tour de Chantepierre fête un demi-siècle et fait la noce tout le week-end.

Une faute?

L'une des plus vieilles tours de Lausanne fête ce week-end ses 50 ans, et ses occupants ont décidé de montrer qu'elle est encore bien vivante! Depuis sa construction en 1965, le bâtiment a toujours logé des futurs professionnels de la santé. A l'époque, c'était une révolution et une reconnaissance pour ces jeunes femmes souvent mineures. C'est encore le cas aujourd'hui puisque les quelque 170 chambres individuelles sont louées par des étudiants de la Haute Ecole de Santé Vaud.

Pour marquer ce demi-siècle de bons et loyaux services, des activités sportives et ludiques sont organisées à chaque étage, vendredi et samedi. Course dans les escaliers, ateliers chignon, blind test, sky bar au dernier étage: rires et bonne humeur garantis. «C'est vraiment spécial de vivre dans un lieu comme celui-ci, raconte Amaury, étudiant en 2e année. On rencontre plein de gens et l'ambiance est très festive.» Sa camarade Eleanor, encore en propédeutique, l'envie un peu: «Si je pouvais habiter ici ce serait super, ça permet de s'encourager et en plus les loyers sont hyper avantageux (ndlr: environ 150 fr./mois pour un 10m2)!» Parmi les visiteurs vendredi, un groupe de sexagénaires, qui étaient de la première volée qui ont inauguré les lieux. «C'était la bonne occasion pour revenir faire un saut ici», sourit l'une d'elles.

La Tout de Chantiepierre ne sera toutefois bientôt plus le pôle de la profession d'infirmier. «Le métier change et la formation aussi, note la directrice de la Haute Ecole. Pour l'avenir, le Conseil d'Etat a décidé de rapprocher la HES Santé du côté de l'Université de Lausanne.»