Affaire Broulis

13 mars 2018 15:04; Act: 13.03.2018 15:29 Print

Le PLR Vaud veut répartir les impôts autrement

Le groupe PLR au Grand Conseil vaudois veut que les ministres puissent payer leurs impôts comme les conseillers fédéraux qui s'en acquittent tant auprès de Berne que de leur commune.

storybild

Grégory Devaud. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Une semaine après de longs débats au Grand Conseil vaudois et au conseil communal de Lausanne, le sujet est revenu brièvement au menu du parlement cantonal mardi. Par la voix de Grégory Devaud, le groupe PLR a déposé une motion qui demande à revoir le système de répartition de l'impôt communal des conseillers d'Etat.

«Notre canton est vaste. Il n'est pas toujours évident pour un conseiller d'Etat issu d'une région, par exemple périphérique, d'allier sa vie familiale, sa fonction et son attachement à sa région d'origine», a expliqué le député à la tribune.

Etre à Lausanne

Au vu de leurs activités et des horaires exigés par la fonction, l'élu souligne que les magistrats de l'exécutif sont «astreints à passer beaucoup de temps sur le territoire de la commune de Lausanne». Afin que «la règle soit la même pour tous», le PLR veut qu'un nouveau règlement voie le jour.

Concrètement, le groupe souhaite que les ministres vaudois puissent bénéficier d'un modèle de répartition de paiement des impôts similaire à celui des conseillers fédéraux. «Depuis 2006, (...) les conseillers fédéraux, qui ne sont pas domiciliés dans le canton de Berne sont imposés à hauteur de 30% dans le canton et la ville de Berne, 70% allant à leur canton et leur commune de domicile», poursuit Grégory Devaud.

Clarifier la pratique

Et d'ajouter qu'une mesure similaire dans le canton de Vaud permettrait de clarifier les règles et usages. La motion a été renvoyée à l'examen d'une commission.

Ministre en charge des finances, le PLR Pascal Broulis est au coeur d'une polémique sur sa domiciliation fiscale depuis plusieurs semaines. Mardi dernier, le Grand Conseil a obtenu que ses dernières déclarations d'impôt soient soumises à un double contrôle, interne et externe.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stecatherine le 13.03.2018 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des profiteurs dans nos rues

    On ne parle que des avantages fiscaux entre Ste-Croix et Lausanne mais pas de ceux des primes dassurances maladies ! Il y aurait aussi de lordre à mettre concernant les voitures à plaques VS ou FR quon retrouve toutes les nuits dans nos rues. Taxe auto, assurance maladie, impôts, etc. moins chères que dans le canton de Vaud !!!

  • Terre à terre le 13.03.2018 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À plaindre, ha ha ha

    Ô les pauvres! D'après l'article pas facile de concilier le tout? Au final, c'est quand même eux qui l'ont voulu, non? Leur salaire, il crache pas dessus non-plus, lol.

  • Jean Peuplus le 13.03.2018 16:36 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi eux et pas nous

    Et en même temps ont demandent aux travailleurs d'être plus flexible et de se déplacer. Mais ont plafonnent les déductions pour frais de déplacement au niveau fédéral?!

Les derniers commentaires

  • Brouillard le 14.03.2018 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    Pour Le Rire

    Tout ça pour noyer le poisson. Il faut trouver une autre excuse

  • Ismal le 14.03.2018 00:17 Report dénoncer ce commentaire

    Sans titre

    Rien ne changera bla bla bla , vous croyez quils auront le temps de lire vos commentaires ? Rêvez tant que vous le souhaitait , ces dirigeant voleront toujours ! On se cassent la tête pour des gens qui nont rien à cirer du peuple . Allez-Yaya à Jérusalem pour prier vers les murs de lamentation! ABE

  • Coco Plume le 13.03.2018 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n'importe quoi

    pis quoi encore!!! encore des lois pour les uns et pas pour les autres...déjà qu'ils se croient en dessus des lois...

  • Bozo le 13.03.2018 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LOL

    Et comme ça ils déduiront les km des deux côtés ??! Ne serait-ce pas plutôt une initiative de la municipalité daigle ? pour quand ils auront deux conseillers détat PLR... ok je sors :-P

  • Foutage De Gueule le 13.03.2018 18:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LOL

    Ah ben non, il ne passe pas du temps à Lausanne puisqu'il fait les trajets st-croix/Lausanne 4x/jour, il passe du temps dans sa voiture!