Lausanne (VD)

05 février 2013 22:03; Act: 06.02.2013 00:02 Print

Les élus décident de réglementer la mendicité

par Frédéric Nejad - Les filières gitanes n'auront plus le droit de tendre la main n'importe où dès ce printemps, dans la capitale vaudoise.

storybild

La mendicité sera canalisée, à Lausanne (VD). (photo: Keystone/Dominic Favre)

Sur ce sujet
Une faute?

Il aura fallu un second long débat mardi soir pour que la majorité des conseillers communaux parviennent à voter en faveur du rapport d'une commission avalisant un texte sur la mendicité. Un débat où «les pôles se sont affrontés, entre les belles âmes et les intransigeants à tout prix», a décrit le socialiste Benoît Gaillard.

Son parti allié au PLR et à une petite majorité des Verts a fait pencher la balance. Et ce malgré l'UDC qui souhaitait une interdiction totale des mendiants et La Gauche avec certains Verts qui étaient scandalisés à l'idée de «stigmatiser» des gitans et «criminaliser» le fait de tendre la main. Le texte de la municipalité interdisant la pratique de la mendicité près des bancomats, des entrées des magasins et des parkings pourrait donc entrer en vigueur en avril 2013. Le temps que le comité du PLR, auteur de l'initiative appelant à interdire strictement ce «métier» dans la rue, retire son projet. Et que le délai référendaire de 30 jours soit passé.

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch