Lausanne

19 octobre 2015 20:54; Act: 19.10.2015 20:54 Print

Privés de chauffage, ils gèlent dans leur immeuble

par Caroline Gebhard - Les locataires d’une tour, en travaux depuis des mois, ne peuvent pas utiliser leurs radiateurs. Ils devraient être indemnisés.

storybild

Maria Patelli et Daniela Janki vivent emmitouflées. (Photo: cge)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y avait déjà le bruit et les tremblements du chantier qui secoue leur immeuble depuis des mois. Usés par ces travaux infernaux, les locataires d’une tour d’une cinquantaine d’appartements, à la place de La Sallaz, se battent désormais contre le froid. En raison de travaux sur le système de chauffage, leurs radiateurs sont inutilisables depuis le début du mois. Dans les logements, le thermomètre affiche un misérable 14 degrés. Au 2e étage, Daniela Janki vit avec un bonnet vissé sur la tête, ce qui ne l’a pas empêchée de tomber malade: «Pour avoir chaud, je suis obligée de me mettre dans mon lit.» Maria Patelli, sa voisine du 10e, n’en peut plus non plus. Le radiateur d’appoint qu’elle s’est procuré ne suffit pas à chauffer son quatre pièces: «Je garde ma petite-fille de 4 ans. Elle est toujours en veste polaire et en chaussures.»

Avertis le 1er octobre que les travaux commençaient le jour-même, les locataires ont été mis devant le fait accompli. «On leur a écrit qu’il était conseillé de s’équiper de radiateurs d’appoint mais on aurait pu être plus explicites et leur dire qu’on pouvait les mettre à leur disposition et qu’on en assumait les charges», reconnaît Olivier Moser, directeur opérationnel chez la régie de Rham. Ceux qui ont téléphoné à la gérance ont été informés mais Daniela Janki assure que ses appels sont restés lettre morte. Selon Olivier Moser, le retour à la normale devrait se faire mardi avec la remise en route du chauffage. Il assure aussi que les locataires seront dédommagés pour leur peine: «Un geste sera fait par la société propriétaire d’ici à la fin de l’année.»