27 juin 2008 15:19; Act: 27.06.2008 17:55 Print

Procès pour triple assassinat à Vevey: la prison à vie

Le Tribunal criminel de Vevey (VD) a condamné vendredi à la perpétuité l'homme qui comparaissait pour avoir tué sa mère, une amie de celle-ci et sa soeur.

Sur ce sujet
Une faute?

Il a retenu le mobile financier avancé par l'accusation. La défense va faire appel.

L'accusé a agi «comme un meurtrier en série. Sa culpabilité est suprême», a déclaré le président de la Cour Marc Pellet. La réclusion à vie doit être prononcée, a-t-il ajouté après avoir écarté toutes les autres pistes pour expliquer les trois morts survenues le 24 décembre 2005 à Vevey.

La Cour a suivi le Ministère public sauf sur un point. Alors que le procureur général du canton de Vaud Eric Cottier avait parlé de trois assassinats, le tribunal a retenu le meurtre de la mère, soit sans préméditation, et l'assassinat des deux autres personnes.

Aux abois

Hormis cet élément, la Cour a repris le scénario dressé par l'avocat général. En décembre 2005, l'accusé est «aux abois». Il n'a plus d'argent liquide et il doit affronter pour la première fois le refus de sa mère de lui en donner.

Face à cet obstacle, l'accusé se déchaîne, «une agression qui a dégénéré en homicide», selon le tribunal. Ensuite, il s'acharne de manière «odieuse» sur l'amie, devenue témoin gênant. Puis il guette le retour de sa soeur à la villa, la supprime et s'arrange pour faire disparaître le corps.

Revirement

Tous les indices mènent à ce raisonnement même s'il y a eu «une mise en scène machiavélique» pour chercher à impliquer la soeur. Pour le tribunal, le fait que l'accusé ait changé de version sur son comportement le jour du drame est un élément à charge, voire décisif.

Ce revirement suscite «la plus grande indignation». L'accusé n'a fait que mentir et ne s'est rétracté qu'après avoir été confronté à des constats dérangeants comme une trace ADN sur le col de la chemise de nuit de sa mère, a déclaré le président.

Certitude acquise

Même l'absence de la troisième victime n'a pas troublé la justice. Le tribunal a acquis la certitude que la soeur est décédée, a ajouté le magistrat.

A la sortie du tribunal, le procureur s'est dit satisfait du jugement, mais pas «content», eu égard aux trois morts et à une vie qui se finira en prison. Il n'y a «pas de doute sérieux et irrésistible» dans cette affaire, «pas un trou d'épingle», selon Eric Cottier.

Deuxième deuil

Le frère de l'accusé, partie civile, a fait part de sa vive émotion. Il fait le deuil de sa mère pour la deuxième fois, a déclaré son avocat, Me Marcel Heider.

Pour la défense en revanche, ce verdict n'est «pas acceptable» dans un système où le doute doit profiter à l'accusé, a affirmé Me Alain Dubuis. Il fera appel de ce jugement fondé sur l'émotion et non pas sur la raison.

Un cauchemar

«Il a l'impression de vivre un cauchemar», a déclaré l'avocat interrogé sur ce que lui a dit son client au terme du procès. Outre le président et deux juges laïcs, le jury était composé de six personnes. Leur décision a été prise à la majorité, chaque voix ayant le même poids. La délibération reste secrète.

La réclusion à vie prévoit qu'un examen de la situation du détenu puisse être demandé au bout de 15 ans. L'accusé a été condamné en outre à des indemnités pour tort moral, aux dépens et aux frais de justice. Les parties ont obtenu acte de leurs réserves civiles.

(ats)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

Les commentaires les plus populaires

  • mcurtet le 22.03.2009 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    accusé sans preuve

    Bientôt un an et voilà une nouvelle preuve que ces dames étaient vivantes à 17 H souhaitons que F. ait un nouveau procès où il sera acquitté, que d'autres témoins se fassent entendre.

  • yann le 29.06.2008 07:19 Report dénoncer ce commentaire

    suite

    que le verdict a ete prononce sans preuve concrete, sur un mise en scene et pour finir sur des emotion. pour la justice il aurai mieux vallu qu il le libere faut de preuve. parce qui dit que la soeur n as pas tuer la mere et l amie se soit enfuit et qu il soit arrive apres? deja il faudrai savoir ..

  • MARTIN Michel le 29.06.2008 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    A 19 ans sans argent

    Au recrutement, je lui ai passé 2 fr pour la boisson.

Les derniers commentaires

  • mcurtet le 22.03.2009 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    accusé sans preuve

    Bientôt un an et voilà une nouvelle preuve que ces dames étaient vivantes à 17 H souhaitons que F. ait un nouveau procès où il sera acquitté, que d'autres témoins se fassent entendre.

  • MARTIN Michel le 29.06.2008 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    A 19 ans sans argent

    Au recrutement, je lui ai passé 2 fr pour la boisson.

  • yann le 29.06.2008 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    suite

    savoir comment on peut accuser quelqu un de meutre sans vicitime ? bon le point le plus ridicule de l histoire reste les frais a payer comment quelqu un qui n a eu un avocat aussi nul et qui en prend pour perpete pourrai les payes ? conclusion bien choisir son avocat.

  • yann le 29.06.2008 07:19 Report dénoncer ce commentaire

    suite

    que le verdict a ete prononce sans preuve concrete, sur un mise en scene et pour finir sur des emotion. pour la justice il aurai mieux vallu qu il le libere faut de preuve. parce qui dit que la soeur n as pas tuer la mere et l amie se soit enfuit et qu il soit arrive apres? deja il faudrai savoir ..

  • yann takagi le 29.06.2008 07:15 Report dénoncer ce commentaire

    que dire

    de tout facon il sortira dans 15 ans. de tout facon quoi qu ils se passe ca a fais peur d un cote si on l aquitte faute de preuve il y en a qui crieront au scandals sur une justice incompetente. mais comme on l accuse sur des presemption il y en a qui crient au scandale par ce que le verdict a ete .

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch