Lausanne

20 avril 2017 20:14; Act: 20.04.2017 20:21 Print

Sifflets distribués contre le harcèlement de rue

par Frédéric Nejad Toulami - Le PLR lausannois appelle à un rassemblement vendredi soir, à la place de l'Europe, pour sensibiliser contre les agressions.

Sur ce sujet
Une faute?

Secrétaire général de la section lausannoise des libéraux-radicaux, Henri Klunge le reconnaît: son parti est en campagne, en vue des élections cantonales vaudoises du 30 avril. Et l'action proposée ce vendredi 21 avril, dès 21h, à la place de l'Europe, à Lausanne, entre dans ce cadre.

Le PLR local appelle à un rassemblement pour distribuer des sifflets et mobiliser la population contre le harcèlement de rue. «Nous nous sommes inspirés d'une action similaire menée dans une ville au Mexique, explique Henri Klunge. Il s'agit d'un moyen simple, rapide et efficace afin d'alerter les passants en cas de harcèlement lourd ou agressif subi dans la rue, à condition d'avoir ce sifflet sur soi. L'idée serait d'attirer ainsi l'attention des gens et de les encourager à réagir en faveur de victimes de telles situations.»

Plusieurs actions en paralèlle

Le secrétaire général du PLR lausannois dit être conscient qu'il ne s'agit pas de «LA» solution unique à la problématique du harcèlement de rue. Cela doit venir s'ajouter à d'autres mesures, comme l'éducation des gens, ainsi qu'une application sur smartphone à développer, sans oublier le préavis en cours de la Municipalité de Lausanne sur ce sujet.

«Nous avons pris conscience du problème grâce à l'interpellation déposée par la Verte Léonore Porchet au Conseil communal, en janvier 2016. Puis, nous avons réalisé l'ampleur du phénomène et du nombre de victimes après les résultats du rapport d'enquête dévoilée en décembre 2016», précise Henri Klunge. On apprenait notamment que 72% des personnes interrogées – principalement des femmes âgées de 16 à 25 ans – avaient été confrontées au moins une fois à du harcèlement de rue à Lausanne lors des 12 derniers mois. Et pour 50% des victimes, ces épisodes s'étaient produits au moins une fois par mois.

«On ne combat pas le sexisme avec des sifflets!»

Et Léonore Porchet, justement, que pense-t-elle d'une telle démarche du PLR lausannois? «Je suis évidemment favorable à toute action qui sensibilise à cette problématique et je suis contente de voir que d'autres partis s'intéressent à ce sujet, même si j'imagine que le PLR n'aurait pas fait cela en-dehors de la campagne des élections cantonales, mais c'est le jeu», sourit la Verte, auteur de l'interpellation qui a conduit au rapport d'enquête sur le harcèlement de rue à Lausanne.

Elle s'interroge cependant sur la pertinence du fond de cette action, à savoir distribuer des sifflets aux passant(e)s. Aux yeux de Léonore Porchet, le PLR tout comme son municipal Pierre-Antoine Hildbrand, à la tête de la police communale, ne voit le harcèlement que d'un point de vue sécuritaire, alors que ce n'est qu'une partie du problème: «Il s'agit avant tout d'une question d'éducation et d'égalité. Or le harcèlement, c'est plus chiant à subir que dangereux, dans la plupart des cas. On ne combat pas le sexisme avec des sifflets!»

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier Gern le 21.04.2017 01:47 Report dénoncer ce commentaire

    Une question d'éducation

    Tout cela est une question d'éducation... je suis un homme mais lorsque je vois les nazes impolis qui drague comme des nulosses de banlieue, je me dis qu'ils ont été nourrit et non pas éduqués. Même les hommes en ont ras le bol de ces nazes. On peut très bien draguer sans impolitesse ni harcèlement... il faut juste être éduqué... mais pour certain, visiblement ce n'est pas facile !!!

  • Yves Ouzon-Bézé le 21.04.2017 00:08 Report dénoncer ce commentaire

    Sauvé par une juge, une femme !!!!!

    A lire attentivement , vous aurez tout compris JUSTICE IL ÉVITE DE JUSTESSE UN RETOUR AU PAYS Un procureur avait demandé lexpulsion dun Somalien qui avait caressé les fesses et la poitrine dune Vaudoise abordée dans la rue. Une juge lausannoise lui a accordé un sursis. Qu'en pense Mme Porchet ?

  • PS le 21.04.2017 01:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Harcèlement à vie

    Ils en on mis du temps ! Les filles se font harceler depuis l'âge de 13ans ce que cette étude ignore complètement ! On doit éduquer les enfants avant la puberté Pour les filles apprendre à se défendre et d'en parler Pour les garçons le respect ! Dans les classes beaucoup d'enfants viennent de pays ou le droit de la femme n'existe pas et répètent les mêmes schémas de leurs parents Il ne faut pas attendre qu'ils soient adolescents après c'est trop tard...

Les derniers commentaires

  • Le Sifflotteur Qui Aime Les Gros Flotteu le 24.04.2017 06:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sifflet à double usage

    Souvent c'est uniquement les belles qui se plaignent, je connais quelques filles disons plus classiques qui elles se sentent ignorées et qui achèteront le sifflet juste pour dire qu'elles sont là

  • Traine Man le 22.04.2017 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'arrière train sifflera 3 fois

    Par contre si vous vous faites Harceler a la gare éviter de siffler sa pourrais faire partir les trains

  • J-C Diuss le 22.04.2017 07:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle veulent toutes mon petit corps

    Moi malgré mon physique ingrat ( un peu gras) j'ai un succès j'en reviens pas. L'autre jour je me baladais tranquillement rue Rossi je demandais rien a personne et bien une jolie Blake me dis ( véridique) tu monte chéri ... Elle me connaissait même pas et elle voulait déjà me présenter à sa famille ( sûrement nombreuse ) et ben vous allez croire que je me vante, je suis monté ( bon y avait pas sa famille) et elle a voulu que je lui fasse l'amour. Dingue je dois avoir un truc genre du peps. Après je voulais lui offrir des fleurs mais elle a préféré 150.- .

    • Cricri Le Chene le 22.04.2017 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @J-C Diuss

      Excellent

  • L'arriere Train Sifflera 3 Fois le 22.04.2017 07:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fuir ou siffler tel est la question

    T'a déjà essayé de siffler en courant, difficile, faudra choisir.

  • Rocco Siffletdi le 22.04.2017 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aussi tôt dis, au sifflet

    Je vais ouvrir une boutique de sifflets