Lausanne

28 juillet 2017 06:49; Act: 28.07.2017 17:13 Print

Un camping convoité pour accueillir des nomades

par Frédéric Nejad Toulami - Le Canton négocie avec le propriétaire d'un terrain pour y installer des familles jenisch. Le voisinage s’inquiète.

storybild

Le camping du Pra Collet est propriété des Retraites Populaires. (Photo: frédéric nejad)

Sur ce sujet
Une faute?

«Où iront ces campeurs, parfois vulnérables, qui ont investi beaucoup d’argent, de temps et d’amour afin de profiter avec leur famille ou leurs amis de leur coin de paradis le week-end venu?» Ce témoignage illustre l’émotion de certains au Chalet-à-Gobet, sur les hauts de Lausanne: le camping du Pra Collet accueillerait en 2018 des familles nomades suisses. La rumeur croissante est née après l’interview du préfet et médiateur pour les gens du voyage, Etienne Roy, le 13 juillet dernier, à la RTS, et relayée par 20minutes.ch: une piste sérieuse se dessinait enfin, au nord de Lausanne.

Sur place, le gérant des lieux se contente de confirmer que nombre de clients s’interrogent, tout comme des habitants qui résident dans les maisons voisines de ce terrain. Quant aux Retraites Populaires (RP), propriétaires du camping, elles se veulent rassurantes: «Nous avons garanti à tous les clients qu’il n’y aura aucune expulsion», rassure la porte-parole Lorraine Clément. Une autre idée serait de seulement déplacer des habitués afin de pouvoir aménager une partie délimitée du camping pour une quinzaine de famille jenish. Lorraine Clément ne commente pas et renvoie vers le Canton «qui gère le dossier».

Mais selon nos sources, le responsable immobilier de RP, Alain Lapaire, a été vu avec Etienne Roy en 2015, déjà, à Pra Collet. Le Canton confirme seulement que des discussions sont en cours. Quant à la Ville de Lausanne, elle n’aurait pas été encore sollicitée.