Agenda

08 novembre 2017 07:30; Act: 08.11.2017 07:38 Print

Par ici toutes les sorties ciné de ce 8 novembre

par Catherine Magnin - Quels films sortent en Suisse romande cette semaine? Réponse ici, avec toutes les bandes-annonces en prime.

storybild

(Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

«Borg/McEnroe», de Janus Metz Pedersen:
Retrouvez notre critique ici

«Seven Sisters», de Tommy Wirkola:
Retrouvez notre critique ici

«La mélodie», de Rachid Hami:

«La mélodie» aurait pu s'intituler «Le professeur de violon», comme le film brésilien de Sergio Machado sorti en 2016. Soit un violoniste chevronné (Kad Merad) qui, dans l'attente d'un contrat, accepte d'enseigner les rudiments de son art à des collégiens turbulents. A mesure que la maîtrise de la discipline progresse, il va découvrir parmi ces jeunes difficiles au bagou facile quelques jolis talents… Encore faut-il trouver à les motiver… Le réalisateur Rachid Hami, qui a débuté au cinéma comme acteur dans «L'esquive», de Kechiche, n'a pas cherché midi à quatorze heures. Son film est tout simple, limpide. Certains diront mièvre. Mais les bons sentiments bien assumés n’ont jamais tué personne. ***

«Calabria», de Pierre-François Sauter:

Le temps de transporter un corps de Lausanne en Calabre, deux chauffeurs, Jovan le Serbe et José le Portugais, ont bien le temps de papoter. La musique, la foi, les femmes, tous les sujets sont bons. Et illustrent la découverte respectueuse de l'autre, à travers des différences gommées par la similitude du statut d'immigré en Suisse. Au-delà des croyances de chacun quant à ce que le macchabée peut encore avoir avec la vie d'ici, c'est la vie tout court que capte le documentariste suisse Pierre-­François Sauter. D'ailleurs, Jovan et José tiennent à faire des photos de la mer. Pas étonnant qu'au retour, il y ait des corbeilles de fruits à la place du cercueil. ****


«Le fidèle», de Michaël R. Roskam:

Bibi (Adèle Exarchopoulos) aime Gigi (Matthias Schoenaerts). Aveuglément. Pourtant il lui a dit qu'il était braqueur de banques! Histoire d'amour sans compromis, histoire de braquage sans surprise, le troisième long métrage de Michaël R. Roskam (réalisateur de «Bullhead», qui avait révélé Schoenaerts) est bancal, mais foudroyant. Bibi et Gigi, c'est de l'adrénaline à tous les étages, courses de voitures et braquages, sexe et amour.***

«Encordés», de Frédéric Favre:

Qui, en Suisse, ne connaît pas la mythique Patrouille des Glaciers? Mais qui, hormis les concurrents, sait vraiment les sacrifices, les compromis, la ténacité qu'exige la préparation d'une telle épreuve? Frédéric Favre a suivi trois participants décidés à repousser leurs limites. Dommage que le réalisateur sédunois échoue à embrasser aussi bien l'engagement individuel que les contraintes d'une course d’équipe. Il ne suscite pas la même empathie que pour les coursiers à vélo de Lausanne filmés dans «Cyclique». **

«La montagne entre nous», de Hany Abu-Assad:

Une journaliste (Kate Winslet) et un médecin (Idris Elba) décident de partager le même avion pour braver la tempête. Las! Le coucou s'écrase dans la montagne. Les deux survivants vont devoir se serrer les coudes pour s'en sortir. L'épreuve va même les rapprocher plus que ça… Résultat: pas un poil ne dépasse de ce mélo cousu de fil blanc, gnangnan.

«Final portrait», de Stanley Tucci:

Prendre la pose pour Alberto Giacometti, c'était une aventure! Que tenta un critique d’art... Ecrit et réalisé par Stanley Tucci (Caesar Flickerman dans «Hunger Games»), ce film respectable et respectueux sait être émouvant. **


«Tout nous sépare», de Thierry Klifa:

Une bourgeoise (Catherine Deneuve) épaule sa fille (Diane Kruger) manipulée par un petit délinquant... Amour, drogue, meurtre, chantage, choc des milieux sociaux... La prestation des comédiens ne suffit pas à sauver ce navire du naufrage. *


«Hounds of love», de Ben Young:

C’est l'histoire d'une jeune fille kidnappée, un été en Australie, par un couple de trentenaires aussi chtarbés qu'imprévisibles. Résultat: un film flippant par excellence, usant des lenteurs, des images floues, avec une efficacité implacable. Trouille garantie! ****