Festival

17 septembre 2017 20:22; Act: 17.09.2017 20:22 Print

Le FFFH a attiré 16'500 cinéphiles

Le Festival du Film français d'Helvétie (FFFH) s'est clos dimanche sur une fréquentation en hausse:

storybild

(Photo: FFFH - Anne Bichsel)

Une faute?

15'000 cinéphiles ont assisté aux projections à Bienne, et 1500 à Berne. Un bilan «extrêmement réjouissant» pour les organisateurs, dont le but avoué était de passer la barre des 15'000 visiteurs pour cette première édition dans deux villes.

L'objectif visé à Berne est atteint et le potentiel dans la capitale a été clairement décelé, écrivent les organisateurs dans un communiqué. De nombreuses séances ont affiché complet. A Bienne comme à Berne, la majorité des films étaient sous-titrés et les podiums ont bénéficié de traduction simultanée pour permettre au public germanophone de participer.

La séance du Forum du bilinguisme, avec la projection du documentaire suisse «Révolution silencieuse» de Lila Ribi, a aussi été donnée à Berne en présence du maire de la Ville, Alec von Graffenried, selon le communiqué. Celui-ci a souligné l'importance de projets pour la promotion du multilinguisme en Suisse.


Un total de 59 films

Cette 13e édition a été marquée par une délégation de plus de 30 invités du monde du 7e Art. Parmi eux, l'acteur Kad Merad et les réalisateurs Rachid Hami, Jean-Pierre Améris - ce dernier ayant dévoilé la première mondiale de sa comédie «Je vais mieux» dans une salle comble -, Sou Abadi, Blandine Lenoir et Christophe Switzer.

Le FFFH proposait cette année 59 films, dont la moitié montrés en grande première. Cinq courts-métrages étaient en lice pour le prix découverte Bonhôte. Le jury, unanime, a récompensé «Marlon» de Jessica Palud. Le prix doté de 3000 francs a été remis samedi soir à la jeune réalisatrice française.

En clôture dimanche soir, le festival présentait à Bienne le drame «M» de l'étoile montante du cinéma français Sara Forestier et le film «Knock» de Lorraine Lévy, avec Omar Sy dans le rôle-titre. La projection de «Patients», de Grand Corps Malade & Mehdi Idir, venait clore la première édition du FFFH à Berne.

(ats)