Cannes 2018

13 avril 2018 14:50; Act: 18.04.2018 11:48 Print

Les stars qui fouleront le Tapis rouge à Cannes

par Marine Guillain - La liste des films en lice pour la Palme d'or du Festival a été dévoilée. Découvrez en images les célébrités qui monteront les marches.

Voir le diaporama en grand »
Section parallèle du Festival de Cannes, la semaine de la Critique vient de dévoiler ses films. Carey Mulligan fera l'ouverture avec «Wildlife». «Wildlife» est le premier film de l'acteur américain Paul Dano (à gauche) et Carey Mulligan donnera la réplique à Jake Gyllenhaal. Jake Gyllenhaal Romain Duris sera un père de famille ouvrier dans «Nos batailles». En clôture, l'acteur et humoriste français Alex Lutz viendra présenter «Guy», faux documentaire sur un chanteur populaire qui a eu son heure de gloire. Compétition officielle: Adam Driver (Kylo Ren dans «Star Wars») sera présent pour «BlacKkKlansman», de Spike Lee. Le film raconte l'histoire vraie d'un officier de police afro-américain qui infiltra le Ku Klux Klan dans les années 1970. Golshifteh Farahani sera là pour «Les filles du soleil», d'Eva Husson. Les deux acteurs avaient foulé le Tapis rouge ensemble en 2016 pour la presentation de «Paterson». Aussi à l'affiche des «Filles du soleil», Emmanuelle Bercot. On le sait depuis quelques jours déjà: «Everybody knows» d'Asghar Farhadi ouvrira le Festival. A l'affiche, rien de moins que l'un des couples les plus glamour du grand écran: Penélope Cruz et Javier Bardem. Andrew Garfield sera à Cannes pour «Under the Silver Lake», de David Robert Mitchell. La petite fille d'Elvis Presley, Riley Keough, joue avec Andrew Garfield dans «Under the Silver Lake»... ... tout comme Jimmi Simpson («House of Cards»). Pierre Deladonchamps («Le fils de Jean») pour «Plaire, aimer et courir vite», de Christophe Honoré. Vincent Lacoste («Hippocrate», «Victoria»), partagera aussi l'affiche du film de Christophe Honoré. Vincent Lindon est dans la compétition officielle avec «En guerre», de Stéphane Brizé. Le duo avait été unanimement salué en 2015 avec «La Loi du Marché». Nicoletta Braschi (la muse et épouse de Roberto Benigni) présentera «Heureux comme Lazzaro», d'Alice Rohrwacher. Un Certain Regard: L'abonnée du Festival Marion Cotillard foulera à nouveau le Tapis rouge pour «Gueule d'ange», de Vanessa Filho. Dans ce film, une mère vit seule avec sa fille de huit ans. Une nuit, après une rencontre en boîte de nuit, elle décide de partir, laissant son enfant livrée à elle-même. Marion Cotillard Valeria Golino présentera son long métrage «Euphoria». A l'affiche d'«Euphoria», Riccardo Scamarcio («Dalida»). Il y aura deux films hors-compétition. D'abord, «Solo: A Star Wars Story», de Ron Howard, pour lequel on retrouvera: Emilia Clarke... Alden Ehrenreich... et Woody Harrelson. Deuxième film hors-compétition: «Le grand bain», de Gilles Lellouche. L'histoire? Une poignée de quadras au bord de la dépression décide du jour au lendemain de faire de la natation synchronisée masculine... A l'affiche: Guillaume Canet... Félix Moati... Leïla Bekhti... Benoît Poelvoorde... Virgine Efira... Et Mathieu Amalric. Mads Mikkelsen sera à Cannes pour «Arctic», de Joe Penna, présenté en séance de minuit. Cate Blanchett sera la présidente du jury. Benicio del Toro présidera le jury d'Un Certain Regard. Enfin, Emmanuel Macron fait partie du casting du doc «La traversée», de Romain Goupil, qui sera présenté en séance spéciale.

Sur ce sujet
Une faute?

Ca y est, on connaît les long-métrages qui seront présentés lors du plus célèbre festival de cinéma du monde. Au niveau de la sélection, on ne peut pas se prononcer, on n'a pas vu les films, on ne les connaît pas. Ce qu'on peut dire, c'est que du côté des People, ça ne s'annonce pas foufou folichon.

Mis à part les deux films hors compétition qui réunissent à eux deux une jolie brochette d'acteurs français et américains (voir galerie ci-dessus), mis à part le couple très glam Penélope Cruz et Javier Bardem qui fera l'ouverture du Festival et mis à part Marion Cotillard qui sera de la partie pour la 358e fois... Disons que la fraîcheur de la jeunesse et le côté «paillettes» risquent de manquer aux aficionados. Bref, on vous laisse découvrir tout ça en images.

Bande-annonce de «En guerre», de Stéphane Brizé:

Bande-annonce de «Everybody knows» d'Asghar Farhadi :

Bande-annonce de «Solo: A Star Wars Story», de Ron Howard: