Agenda cinéma

23 novembre 2012 07:20; Act: 23.11.2012 07:20 Print

Mon week-end ciné pas comme les autres

par Catherine Magnin - Voici quelques propositions décalées et bons plans cinématographiques pour ce week-end du 23 au 25 novembre 2012.

storybild

"Mind game", un manga pour finir le week-end en beauté (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Vendredi 23 novembre je rencontre le cinéaste portugais Miguel Gomez à l'occasion de l'avant-première de «Tabu», son nouveau film. Malgré une intrigue limpide, histoire d'amour sur fond de colonialisme en Afrique, «Tabu» relève davantage de l'exploration du langage cinématographique que du divertissement. Cela lui a valu notamment le prix Prix Alfred Bauer pour l’innovation artistique au Festival de Berlin 2012. Il sortira en salles en exploitation régulière le 23 janvier 2013.
Lausanne, Capitole, à 20h30
Info et réservation: Cinemathèque Suisse


Ensuite je file aux Galeries du cinéma pour engloutir des courts métrages en rafale. Il faut dire que c'est le dernier moment pour ça, puisque la tournée 2012 de la Nuit du court-métrage s'achève ce soir. Qui n'a pas encore eu sa dose?
Lausanne, Galeries du cinéma, de 19h15 à 4h. Programme complet: Nuit du court métrage

Samedi 24 novembre, je me fais une soirée psychédélique au Spoutnik à Genève. Parallèlement au vernissage des expositions Psychedelica de l'Espace Forde, la salle projettera en boucle, en décembre, deux courts-métrages: un reportage mythique de la TSR (1966) dans le cadre duquel 3 volontaires ont pris du LSD sous la surveillance d’un journaliste et d’un psychiatre et «The responsive eye» (1965) de Brian De Palma, documentaire sur l’exposition éponyme d’Op Art au MoMA.
Genève, Spoutnik, 19h. Gratuit
Information: www.spoutnik.info

La bande annonce d'époque de «The responsive eye»:

Dimanche je profite que l'Amérique du sud soit près de chez moi pour allez découvrir quelques films qui en sont issus. Car le festival Filmar in América latina ne se contente pas des écrans genevois (même si on a un faible pour la journée dédiée à la Colombie samedi). Une sélection de ses films est visible à La Chaux-de-Fonds, à Bienne ou encore au Cinéma Bellevaux à Lausanne qui l'a enrichie de quelques titres de son goût pour un mini festival Films d'autres parts.
Tous les détails sont sur le site du Festival.

Dimanche 25 novembre je rencontre le Fribourgeois Jean-Théo Aeby à Vevey, au Rex à 11h. Le réalisateur de Ruelle des Bolzes et Sentier des vaches viendra y présenter son nouveau film, Chemin du paradis, qui chante une nouvelle fois toute la beauté de son canton d'origine.

Et je termine la semaine en beauté avec «Mind Game», «manga picaresque et décalé, conte initiatique à la Jodorowsky, ou version sous acide d'un récit biblique - celui de Jonas avalé par la baleine», comme le vend si bien le Spoutnik à Genève qui le projette à 20h.