Agenda

11 avril 2018 07:05; Act: 11.04.2018 07:05 Print

Toutes les sorties ciné de ce 11 avril, c'est ici!

par Marine Guillain - Quels films sortent en Suisse romande cette semaine? Réponse ici, avec toutes les bandes-annonces en prime.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

«L'île aux chiens», de Wes Anderson
Découvrez notre critique en cliquant ici.

«Taxi 5», de Franck Gastambide
Découvrez l'interview de Malik Bentalha en cliquant ici.

A la première course-poursuite, deux passagers vomissent salement sur le pare-brise. Peu après, l’ex-commissaire Gilbert devenu maire (Bernard Farcy) présente un véhicule pour ramasser les crottes de chiens et fait maladroitement gicler les excréments sur Madame la ministre. Entre deux, une scène de striptease grotesque. Si vous aimez ce genre d’humour gras, allez-y. Nous, on a trouvé ce spectacle navrant. *

«Fortuna», de Germinal Roaux

La solitude. La neige et le froid oppressant, comme ce format d’image carré. A travers ces éléments, le désarroi de la jeune Fortuna (Kidist Siyum Beza) se fait vite ressentir. L’Ethiopienne de 14 ans a atterri avec d’autres réfugiés dans un monastère du Simplon à plus de 2000 m d’altitude. Elle y passe l’hiver, ne sachant que faire du lourd secret qu’elle porte... Dans ce deuxième long métrage, le Lausannois Germinal Roaux («Left Foot Right Foot») raconte dans sa langue en noir et blanc une fable philosophique qui porte une réflexion sur la tragédie des migrants. «Fortuna» est empreint d’une belle et profonde fragilité, même alourdi par une dimension religieuse omniprésente. **

«The Third Murder», de Hirokazu Kore-Eda

Accusé d’avoir tué son patron, Misumi (Koji Yakusho) a peu de chances de gagner son procès, d’autant plus qu’il a avoué son crime. Au fil des recherches de son avocat Shigemori (Masaharu Fukuyama), pourtant, les pistes se brouillent. Intelligent, «The Third Murder» pose beaucoup d’interrogations. Et au spectateur de trouver certaines réponses... ***

«La finale», de Robin Sykes

Dans son premier long métrage, Robin Sykes réunit Rayane Bensetti («Clem») et Thierry Lhermitte. Le premier joue JB, un ado qui ne pense qu’au basketball. Le second prend les traits du grand-père Roland, atteint d’alzheimer. JB embarque l’aïeul contre son gré à Paris, où il doit disputer un match. Le duo papy gâteux et petit-­fils dynamique fonctionne plutôt bien dans cette comédie qui se veut surtout attendrissante... ***

«Matar a Jesus», de Laura Mora Ortega

Paula (Natasha Jaramillo,) étudie l’art à Medellin. Elle est militante, pratique la photographie et est très proche de son père. Jusqu’au jour où ce dernier est tué sous ses yeux par deux motards. Alors que le désir de vengeance gagne le cœur de la jeune femme, elle retrouve l’un des assassins, Jesus (Giovanny Rodriguez), et se rapproche dangereusement de lui. Pourquoi? On devrait être tenus en haleine jusqu’au dénouement, qui le dira. Pas vu.

«Sherlock Gnomes», de John Stevenson

Horreur! Alors qu’ils préparent l’arrivée du printemps, les nains de jardin se mettent à disparaître un à un. Sherlock Gnomes débarque avec son acolyte Watson pour aider Gnoméo et Juliette à mener l’enquête. Le quatuor va être embarqué dans une aventure en pleine ville, loin de la quiétude de leur jardin... Pas vu.

«A Ghost Story», de David Lowery

Projeté seulement au Bellevaux, à Lausanne, «A Ghost Story» est une histoire de fantôme, bien sûr! Sous un drap blanc, Casey Affleck rend visite à sa femme Rooney Mara, en deuil. Le fantôme comprend alors qu’il est condamné à ne plus être que simple spectateur de la vie qui fut la sienne. Ce film a remporté trois prix au Festival de Deauville. Pas vu.

«Fluidø», de Shu Lea Cheang

Le Spoutnik (Genève) offre une rétrospective de l’artiste américano-taïwanaise Shu Lea Cheang. A ne pas manquer: l’une des quatre projections de «Fluidø», film à l’imaginaire déglingué. En 2060, une mutation du VIH a donné naissance à des humains porteurs d’une nouvelle biodrogue dans leur sperme... La séance de vendredi sera suivie d’une «casting party» en vue du tournage de «Fluidø 2».